Jeux d’importance
Nouvelles générales

Une Équipe de 12 athlétes Paranordiques Représentera le Canada aux jeux paralympiques d’hiver de Beijing 2022

OTTAWA – Un puissant groupe de skieurs de fond et de biathlètes concourra pour le Canada aux Jeux paralympiques d’hiver de Beijing 2022 avec l’objectif de contribuer à la récolte de médailles de la nation, ont annoncé mercredi le Comité paralympique canadien et Nordiq Canada.

Cette équipe de vétérans compte dans ses rangs 10 membres de la formation qui avait récolté un record de 16 médailles aux Jeux de PyeongChang 2018, y compris Mark Arendz ; Collin Cameron ; Brittany Hudak ; Brian McKeever (ainsi que les guides Russell Kennedy et Graham Nishikawa) ; Emily Young et Natalie Wilkie. Ethan Hess et Derek Zaplotinsky participeront également à leurs deuxièmes Jeux d’affilée.

Quant à Lyne-Marie Bilodeau et Christina Picton, elles feront leurs débuts aux Jeux paralympiques.

Ci-dessous la liste complète des membres de l’équipe de ski paranordique de Beijing 2022 : 

1.    Mark Arendz—Hartsville, Î.-P.-É.
2.    Lyne-Marie Bilodeau—Sherbrooke, QC
3.    Collin Cameron—Bracebridge, Ont.
4.    Ethan Hess—Pemberton, C.-B.
5.    Brittany Hudak—Prince Albert, Sask.
6.    Russell Kennedy*—Canmore, Alb.
7.    Brian McKeever—Canmore, Alb.
8.    Graham Nishikawa* — Whitehorse, Yn
9.    Christina Picton — Fonthill, Ont.
10.    Emily Young—Kelowna, C.-B.
11.    Natalie Wilkie—Salmon Arm, C.-B.
12.    Derek Zaplotinsky—Smoky Lake, Alb.
*sous réserve de l’approbation de l’IPC

« Il s’agit d’un groupe d’athlètes expérimentés qui ont gagné des médailles sous la pression la plus intense lors de compétitions internationales d’envergure, dont les Jeux paralympiques », affirme Kate Boyd, directrice de la haute performance du programme paranordique de Nordiq Canada. « Ce sont des compétiteurs chevronnés, qui visent le podium chaque fois qu’ils enfilent un dossard et qui continuent de travailler ensemble pour développer une nouvelle génération d’athlètes impatiente de se mettre à l’épreuve sur la plus grande scène. »

L’équipe sera menée par les porte-drapeau du Canada aux Jeux de 2018 – Brian McKeever et Mark Arendz.

McKeever, l’athlète canadien le plus décoré des Jeux paralympiques d’hiver, avec 17 médailles, est sur le point d’ajouter un autre chapitre à l’histoire de sa légendaire carrière, alors qu’il peaufine sa préparation en vue de concourir à ses sixièmes Jeux paralympiques. Le paralympien de 42 ans, qui avait pris la tête de l’équipe à la cérémonie d’ouverture en Corée du Sud, a été imbattable au cours de ses trois derniers Jeux paralympiques. McKeever, qui concourra aux côtés de ses guides Kennedy et Nishikawa, a remporté ses trois épreuves masculines de ski de fond dans la catégorie déficience visuelle aux Jeux de PyeongChang 2018, de Sotchi 2014 et de Vancouver 2010.

En 2018, Arendz a été le médaillé le plus prolifique du Canada. En effet, il est monté sur le podium à six reprises (ayant remporté une médaille d’or, une d’argent et une de bronze en biathlon, ainsi qu’une médaille d’argent et deux de bronze en ski de fond) avant d’être nommé porte-drapeau de la nation à la cérémonie de clôture. Celui qui concourt dans les épreuves masculines, catégorie debout, en sera à ses quatrièmes Jeux paralympiques après avoir fait ses débuts à l’âge de 20 ans à Vancouver en 2010.

« C’est un véritable honneur d’être sélectionné pour participer à mes quatrièmes Jeux paralympiques. Depuis 12 ans, le temps file à vive allure. Du jeune homme naïf que j’étais à Vancouver, où j’ai découvert ce qu’il faut faire pour atteindre le plus haut niveau possible dans le sport, je suis devenu un vétéran d’Équipe Canada qui se concentre sur chaque détail afin de continuer à évoluer et à remporter des médailles » déclare Arendz. « Ces Jeux seront uniques. Je me réjouis à l’idée de concourir dans une installation où personne n’a skié et dont nous ne connaissons pas les particularités. Je suis heureux de mettre la dernière main à ma préparation en vue d’être prêt à performer, le moment venu. »

Il y a quatre ans, Natalie Wilkie, alors âgée de 17 ans, s’est fait connaître en remportant un ensemble complet de médailles à ses premiers Jeux.

« Je suis vraiment heureuse à l’idée de participer à mes deuxièmes Jeux paralympiques en m’appuyant sur le succès obtenu à PyeongChang », indique Wilkie. « Après quatre années à nous entraîner avec acharnement, je sais que mes coéquipiers et moi sommes plus forts et plus déterminés que jamais. Je sais qu’Équipe Canada arrivera en force et réalisera des performances exceptionnelles. »

Chez les femmes, dans la catégorie debout, Wilkie sera accompagnée de ses grandes amies Brittany Hudak et Emily Young. Hudak, qui se prépare pour ses troisièmes Jeux paralympiques d’affilée, a décroché son premier podium à PyeongChang, grâce à une médaille de bronze en biathlon. Quant à Young, elle en sera à sa deuxième participation aux Jeux paralympiques. Elle a récolté une médaille d’argent au relais mixte et une de bronze au 7,5 km en ski de fond à PyeongChang.

Collin Cameron, Ethan Hess et Derek Zaplotinsky voyageront pour la deuxième fois en vue de prendre part à des Jeux paralympiques. Ils concourront en ski de fond dans la catégorie assis. Cameron est triple médaillé de bronze des Jeux de 2018, tandis que Hess et Zaplotinsky se préparent à faire leur marque à Beijing.

Deux Canadiennes — Lyne-Marie Bilodeau et Christina Picton — feront leurs débuts paralympiques dans la catégorie assis.

« C’est depuis longtemps mon rêve de participer aux Paralympiques, et c’est pour moi un honneur d’avoir la chance de représenter le Canada aux côtés de certaines des personnes les plus travaillantes, les plus dévouées et les plus talentueuses dans le sport », indique Picton. « Faire partie de cette équipe, c’est être entourée par l’excellence. Je suis vraiment émue de cette occasion qui m’est offerte et je suis prête à travailler fort et à en tirer le maximum. »

Bilodeau a concouru pour la première fois sur le circuit international en 2018, tandis que Picton se prépare à faire son entrée sur la scène paralympique, trois ans après son initiation à ce sport.

L’équipe canadienne de ski paranordique a réalisé sa meilleure performance paralympique aux Jeux de PyeongChang 2018, où elle a récolté un record de 16 médailles (cinq d’or, deux d’argent et neuf de bronze). Un an plus tard, aux Championnats du monde 2019 à Prince George, en Colombie-Britannique, Équipe Canada est montée sur le podium à 10 reprises. Les athlètes ont eu peu d’occasions de concourir sur la scène internationale au cours des deux dernières années, toutefois, ils ont réussi à amasser un total de 17 médailles à une compétition de la Coupe du monde organisée à Canmore, Alberta en décembre.

Les épreuves de ski paranordique se dérouleront du 5 au 13 mars à Beijing.

« Félicitations à chacun des incroyables athlètes nommés dans l’équipe de ski paranordique pour les Jeux de Beijing », déclare Josh Dueck, chef de mission de l’Équipe paralympique canadienne de Beijing 2022. « Le Canada s’est toujours enorgueilli de ses skieurs paranordiques talentueux, et ce groupe d’athlètes chevronnés, accomplis, dévoués et résilients — mené par les membres de longue date de l’équipe et ambassadeurs paralympiques exceptionnels Brian McKeever et Mark Arendz — perpétuera certainement cette tradition. Ce sera vraiment spécial de voir ces 12 athlètes concourir à Beijing et j’ai vraiment hâte de les encourager. »

Les Jeux paralympiques de Beijing 2022 se dérouleront du 4 au 13 mars 2022 en Chine. Le Canada devrait envoyer une équipe d’environ 50 athlètes aux Jeux, et partout au pays, les auditoires auront la possibilité de suivre l’action en direct, grâce à la couverture du Consortium médiatique paralympique canadien, y compris les partenaires de diffusion CBC/Radio-Canada, AMI et Sportsnet et les partenaires numériques Twitter, Facebook et MXZN.

CLIQUEZ ICI pour voir la liste complète des athlètes nommés dans l’Équipe paralympique canadienne. Le Comité paralympique canadien publiera la liste officielle de l’équipe à l’approche des Jeux.

La photo et l’actualité avec la permission du Comité paralympique canadien.