Nouvelles générales

Ryan Mallette est nommé entraineur-chef du CHP-Ontario

CAEN, France – Après un travail remarquable en tant qu’entraineur-chef adjoint et entraineur-chef par intérim du centre de haute performance – Ontario de Natation Canada, Ryan Mallette est promu au poste d’entraineur-chef.

Natation Canada a annoncé la nouvelle vendredi à Caen, en France. Le Montréalais de 42 ans est l’un des membres de l’équipe nationale en préparation pour les Jeux du Commonwealth à Birmingham, en Angleterre. Les épreuves de natation commenceront vendredi prochain, le 29 juillet.

Mallette a agi à titre d’entraineur-chef adjoint au centre depuis 2019 et est devenu entraineur-chef par intérim en mars. Il fait partie du personnel des équipes nationales de Natation Canada depuis 2014, notamment comment entraineur-chef aux Championnats du monde FINA 2016 (25 m) à Windsor, en Ontario.

« Je suis très excité d’avoir la chance d’être l’entraineur-chef du centre de haute performante – Ontario. Le CHP-Ontario a l’un des meilleurs, sinon le meilleur, programmes de natation au monde depuis plusieurs années. J’ai hâte d’aider à le maintenir pour Paris 2024. »

Les athlètes de Mallette ont remporté toutes les médailles individuelles du Canada aux derniers championnats du monde FINA à Budapest, en Hongrie. Il s’agissait de la meilleure récolte de l’histoire du Canada avec un total de 11 médailles, dont les médailles d’or de Summer McIntosh, 15 ans (200 m papillon et 400 m QNI) et de Kylie Masse (50 m dos), et les médailles de bronze de Josh Liendo, 19 ans (100 m libre, 100 m papillon). Les nageurs du CHP-Ontario étaient également des éléments importants des relais, avec Penny Oleksiak qui a conclu quatre des relais et remporté autant de médailles, amenant son total à neuf, la meilleure récolte de l’histoire parmi les nageurs canadiens. L’an dernier, 10 nageurs du CHP-Ontario ont représenté le Canada aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 et ils ont remporté un total de six médailles.

« Nous sommes ravis d’avoir Ryan à ce poste. Natation Canada a fait une recherche internationale pour trouver les meilleurs entraineurs pour nos deux centres de haute performance et nous avons trouvé le meilleur chez nous, » commente le directeur de la haute performance et entraineur national John Atkinson. « Ryan a prouvé qu’il était un leader de calibre mondial et a plusieurs succès à son actif. Sa détermination et son dévouement ont créé un environnement qui permet à nos athlètes d’obtenir des résultats au plus haut niveau. »

Dans son poste, Mallette va superviser l’environnement d’entrainement quotidien de calibre mondial pour les athlètes canadiens au Canada avec un but ultime de remporter des médailles aux Jeux olympiques et aux championnats du monde avec l’aide des équipes de science du sport et de médecine. »

« Nous avons pleinement confiance en Ryan et en l’équipe de soutien intégré dirigée par Johnny Fuller pour qu’ils continuent le travail incroyable qu’ils font déjà et pour faire avancer le programme, » dit Atkinson. « Le centre de haute performance – Ontario sera une part essentielle de notre stratégie de programme national vers les Jeux olympiques de Paris 2024 et Los Angeles 2028. Nous avons hâte à la suite des choses, mais en ce moment, notre attention est tournée vers les Jeux du Commonwealth à Birmingham. »

Mallette a été entraineur-chef du centre de haute performance – Victoria de 2015 à 2019, travaillant avec des athlètes comme Hilary Caldwell, qui a remporté une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio 2016, et Ryan Cochrane, qui a remporté sa septième et sa huitième médaille des championnats du monde FINA en 2015. Mallette a déménagé à Victoria pour devenir entraineur NextGen en 2013 et a pris les rênes du programme du CHP dans des circonstances difficiles suite au décès de Randy Bennet en 2015.

Sa femme Laura et lui vivent à Toronto avec leurs deux enfants, Eleanor, 4 ans, et Ivy, qui est née en décembre dernier.

« Nous sommes vraiment fiers des progrès de Ryan en tant qu’entraineur canadien au fil des années, » commente le chef de la direction, Ahmed El-Awadi. « Il a travaillé extrêmement fort pour aider les athlètes à atteindre et à surpasser leurs objectifs, il est sorti de sa zone de confort pour affronter de nouveaux défis et il a joué un rôle important dans notre succès. Nous sommes ravis de voir Ryan et son équipe continuer à réussir et à croitre avec nos nageurs au centre de haute performance – Ontario. »

Les centres de haute performance de Natation Canada offrent un environnement qui vise à développer les nageurs identifiés à leur plein potentiel dans le but d’atteindre les podiums internationaux. Les athlètes des centres de haute performance ont remporté plus du trois quarts des médailles individuelles du Canada aux Jeux olympiques et aux championnats du monde depuis 2007.

« Le CHP-Ontario a du personnel de haut calibre mené par Johnny Fuller, avec qui je travaille vraiment bien. Notre équipe de soutien intégré est parmi les meilleures au monde et je crois que notre équipe est capable d’amener n’importe quel athlète canadien au prochain niveau, » dit Mallette.

En plus d’un groupe fort qui revient au centre à l’automne, Mallette espère développer le programme en ajoutant d’autres nageurs.

« Les nageurs canadiens cherchent un programme qui va les aider à réussir à Paris et au-delà. Il n’y a pas de meilleur endroit que le centre de haute performance – Ontario et nous avons eu du succès avec des athlètes aussi jeunes que 14 ans, » dit Mallette.

La photo et l’actualité avec la permission de Natation Canada.