UNE OR ET DEUX ARGENTS COURONNENT LES MEILLEURS MONDIAUX EN PETIT BASSIN

dimanche, 11 décembre, 2016

La soirée de trois médailles a fait grandir la récolte du Canada à 8 médailles, dont deux d’or, égalisant le total remporté à Hong Kong en 1999, où le Canada n’avait cependant pas décroché l’or. Les nageurs canadiens ont abaissé 17 marques nationales au cours de la compétition. Le meilleur résultat avant cela était de 9 records.

« Je suis extrêmement satisfait. L’équipe a fait un travail fantastique, les vétérans et les recrus, » a dit le directeur de la haute performance, John Atkinson. « On arrive à faire des choses comme ça grâce à nos partenaires comme À nous le podium et le Gouvernement du Canada ; nous préparons les athlètes pour ce genre de moments dans ses Centre nationaux et aux camps d’entrainement d’équipe. »

Le relais 4×50 m libre féminin a vraiment donné le rythme à la soirée. Michelle Williams, qui a démarré le relais en 24,07, Sandrine Mainville, Taylor Ruck et Penny Oleksiak se sont alliées pour réaliser un temps de 1:35, 00. Oleksiak a été la plus rapide avec un temps de 23,54. Elles ont battu les Néerlandaises par 0,37 et fracassé le record canadien vieux de sept ans par plus de 4 secondes.

« Une médaille d’or, c’est fantastique à chaque fois. C’est de mieux en mieux, » a dit Ruck, qui faisait partie du relais 4×200 m libre samedi.

« Nous surfions la vague d’hier soir et de toute la semaine en fait. C’était notre dernière chance de courser et nous voulions tout donner, ça a fonctionné, » a ajouté Williams, qui a aidé le Canada a remporter une de ses six médailles à Rio. « Nous avons eu un super été et nous sommes venus ici pour prouver que ce n’était pas un coup de chance. La natation canadienne est sur une lancée. »

Mainville, également médaillée olympique, partage les sentiments de Williams.

« Je pense que plusieurs personnes sur l’équipe ont réalisé que nous étions bien plus rapides que nous le pensions. Nous avons connu de si bons résultats à Rio, et nous allons nous en servir dans les années à venir. Nous ne sommes pas seulement bonnes, mais bonnes sur la scène internationale et nous pouvons nager contre ces filles, » a dit Mainville.

« Nous voulions avoir du plaisir ce soir. Nous voulions gagner une médaille, il y avait beaucoup de personnes dans les estrades puisque c’était la dernière soirée. Ça nous a motivés et c’était super amusant, » ajoute-t-elle.

La recrue Kelsey Wog de Winnipeg a remporté une médaille d’argent surprise au 200 m brasse.

Wog a arrêté le chrono à 2:18, 52, à seulement 0,01 seconde de la médaille d’or remporté par la Britannique Molly Renshaw.

« C’est surréel, encore plus à la maison. Je pense que la foule m’a vraiment donné la motivation pour aller plus vite, » a dit la nageuse de 18 ans, qui était substitut pour l’équipe à l’origine.

« J’ai été ajouté à l’équipe plus tard, et je n’avais aucune idée que je pouvais faire ça, » dit-elle. « Ça va me donner beaucoup de confiance à l’entrainement. Je pense que l’on se nourrit des performances des autres, on se pousse, car on sait qu’on peut être parmi les meilleurs. »

Kierra Smith de Kelowna, C.-B., a terminé en 5e place avec un temps de 2:19, 88.

Dans la dernière épreuve de la soirée, le relais 4×100 m QN féminin a remporté la médaille permettant d’égaliser le record. Kylie Masse, Rachel Nicol, Katerine Savard et Oleksiak ont réalisé un temps de 3 : 48,87, derrière les Américaines seulement.

L’autre finale de la soirée a vu Katerine Savard briser son propre record canadien au 100 m papillon. Son temps de 56,15 lui a permis d’obtenir la 4e place.

Natation Canada | www.swimming.ca 

 

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles

  • 16 octobre, 2020
    Même la pandémie ne peut pas arrêter la recherche de futurs Olympiens d’Équipe Canada. Le Camp des recrues RBC est de retour pour une sixième année, cette fois en mode virtuel. Au fil des années, le Camp des recrues RBC a testé plus de 8500 athlètes...
  • 22 septembre, 2020
    Pour diffusion immédiate C’est avec des sentiments partagés que je vous annonce que le Dr Doug Richards a pris la décision de quitter son poste de médecin-chef de l’ ICSO . M. Richards fait partie intégrante de la famille de l’ ICSO depuis ses...
  • 16 septembre, 2020
    Le Conseil des Jeux du Canada et la Société hôtesse des Jeux du Canada 2021 ont décidé de reporter les Jeux d’été du Canada à l’été 2022 Le 16 septembre 2020 (Niagara, ON ) – Après consultation auprès de la région de Niagara, la province de l’...
  • 10 septembre, 2020
    Communiqué L’O ntario appuie les athlètes dans leur quête vers l’or Le financement aidera à compenser les dépenses de vie et d’entraînement tandis que les athlètes et les entraîneurs se préparent aux compétitions 10 septembre 2020...
  • 8 septembre, 2020
    La carrière de Kayla Alexander sur et en dehors du terrain de basketball est une histoire qui se lit d’une seule traite. En février, elle a aidé Équipe Canada à se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 après être revenue de deux...