Records canadiens pour Finlay Knox et Summer McIntosh lors de la soirée d’ouverture des Essais

mercredi, 6 avril, 2022

VICTORIA – Finlay Knox et Summer McIntosh ont tous deux battu leurs propres records canadiens et obtenu leur billet pour les Championnats du monde de la FINA de cet été, mardi, durant la soirée d’ouverture des Essais canadiens de natation Bell 2022.

Les médaillées olympiques Kylie Masse, au 100 m dos, et Sydney Pickrem, au 200 m quatre nages individuel (QNI), ont également remporté leurs épreuves et se sont qualifiées pour les mondiaux.

Knox, qui s’entraine au Centre de haute performance (CHP) de l’Ontario, a remporté le 200 m QNI masculin en un temps d’une minute 57,50 secondes. Non seulement il a retranché environ une demi-seconde à son record, mais il a également inscrit un temps inférieur au temps de qualification de 1:59,76 pour les championnats du monde.

McIntosh, du CHP-Ontario, a décroché le titre au 400 m libre en 4:01,59. Elle a abaissé de près de deux secondes le temps qu’elle avait réalisé en terminant quatrième aux Jeux olympiques de Tokyo l’été dernier, à l’âge de 14 ans, et a arrêté le chrono sous le temps de qualification de 4:10,57.

Knox a surmonté la distraction de sa préparation pour l’épreuve qui a causé un retard dans le début de la compétition.

« J’ai eu l’impression d’être un peu distrait dans la salle d’appel, alors que j’essayais de comprendre à quel moment j’allais nager, déclare-t-il. J’ai quand même réussi à nager vite.

« J’ai tout donné ce soir. Je sais qu’il y a beaucoup de travail à faire pour cet été. Je suis impatient. »

McIntosh était satisfaite du début de sa semaine.

« Au départ, je ne savais pas à quoi m’attendre et je ne savais pas ce dont j’étais capable, explique-t-elle. Je suis assez heureuse d’abaisser le temps de ma course olympique. »
Masse a remporté sa course en 58,48 secondes, tandis que Taylor Ruck, sa coéquipière au CHP-Ontario, a terminé deuxième en 59,67. Ingrid Wilm du Calgary Cascade Swim Club a terminé troisième en 59,75. Les trois nageuses ont réussi des temps sous le temps de qualification de 1:00,59, mais seule la première obtient une place au sein de l’équipe des championnats du monde.

Masse est double championne du monde au 100 m dos et a remporté la médaille d’argent dans cette épreuve à Tokyo 2020, mais elle ne tenait rien pour acquis au début des essais de cette semaine.

« Il y a toujours quelqu’un qui suit, il y a toujours des jeunes, dit-elle. On ne sait jamais ce que quelqu’un d’autre va réussir durant une compétition comme celle-ci. Je reste toujours sur mes gardes. 

« Je suis arrivée nerveuse. Si je n’étais pas nerveuse, ce serait un problème. »

Pickrem a gagné le 200 m QNI en 2:10,58. Mary-Sophie Harvey, de CAMO, a terminé deuxième en 2:10,98. Les deux nageuses ont inscrit des temps sous le temps de qualification de 2:12,98.

« Nous considérons les essais comme un tremplin, indique Pickrem. J’étais très nerveuse en arrivant ici. Je devais sans cesse me rappeler de simplement faire le travail. C’est bien que je me sois débarrassée de ça. »

Harvey a réalisé son meilleur temps dans cette épreuve en six ans.

« C’est bien d’obtenir enfin un tel temps aujourd’hui, explique-t-elle. Je suis fébrile. »

Dans d’autres épreuves, Javier Acevedo a remporté le 100 m dos en 54,37 secondes, un temps suffisant pour qu’on lui octroie une place au sein de l’équipe des championnats du monde. Pour sa part, Jeremy Bagshaw, de l’Island Swimming Club, a remporté le 400 m libre masculin en 3:52,01, un temps supérieur au temps de qualification.

Le natif de Parksville, en Colombie-Britannique, Nicholas Bennett, qui s’entraine maintenant au CHP-Québec, a remporté le 100 m brasse multiclasse de paranatation en 1:05,65. Il avait établi le record canadien de la classe SB14 à 1:05,39 durant les séries préliminaires du matin. 

« Le processus d’affutage pour cette épreuve était un peu bizarre, explique Bennett. C’est extrêmement agréable de voir où je suis rendu maintenant. »

James Leroux, le coéquipier de Bennett au CHP-Québec, est arrivé deuxième en 1 :11,81, tandis que Jagdey Gill du Upper Canada Swim Club suivait en troisième position (1:16,02).

Tess Routliffe, qui a récemment guéri une blessure sérieuse au dos qui lui avait fait raté les Jeux paralympiques de Tokyo, a gagné l’épreuve de paranatation du 100 m brasse multiclasse en 1:33,80. 

« Je suis vraiment heureuse », lance Routliffe, qui s’entraine au CHP-Québec. « J’ai eu une année difficile. Ç’a été tout un parcours pour revenir ici. Mon objectif était de réussir des temps et de voir où j’étais rendue. »

Katrina Roxon, qui s’entraine avec le Aqua Aces Swim Club de St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador, a touché le mur en deuxième derrière, alors qu’Abi Tripp, du Kingston Y Penguins Aquatic Club, était troisième.

Jacob Brayshaw du KISU Swim Club de Penticton, en Colombie-Britannique, a décroché le titre au 50 m brasse multiclasse grâce à un temps de 2:00,01

Les Essais, qui se termineront dimanche à la Saanich Commonwealth Place, ont attiré 552 nageurs et nageuses de 131 clubs du pays. La compétition permettra de sélectionner les équipes de Natation Canada qui participeront aux Championnats du monde de la FINA en juin à Budapest, en Hongrie, aux Jeux du Commonwealth, en juillet à Birmingham, en Angleterre, et aux Championnats du monde de paranatation prévus en juin à Madère, au Portugal.

Toutes les sessions seront diffusées en direct sur CBC Sports, et les finales seront commentées par les anciens membres de l’équipe nationale, Jasen Pratt et Sarah Mailhot. La diffusion numérique est offerte par le service de diffusion en continu et gratuit CBC Gem, sur cbcsports.ca ainsi que sur l’application de CBC Sports pour les appareils iOS et Android. Pour consulter l’horaire de diffusion, cliquez ici.

Ashley McMillan du CHP-Ontario a remporté l’épreuve féminine du 200 m quatre nages individuel du championnat des 18 ans et moins en terminant quatrième de la finale A en un temps de 2:13,02. Sa coéquipière du CHP-Ontario, Regan Rathwell, a pour sa part terminé cinquième dans la finale A du 100 m dos en un temps de 1 :01,15 pour gagner le titre des 18 ans et moins. 

Benjamin Loewen du club CREST de Toronto est sorti gagnant du 100 m quatre nages individuel masculin chez les 18 ans et moins en terminant troisième de la finale A en 2:03,48.

Loïc Courville-Fortin du CAMO de Montréal a remporté le titre junior du 100 m dos en finissant quatrième de la finale A en 56 secondes pile.

D’autres équipes seront sélectionnées durant les Essais, celles qui participeront aux Championnats panpacifiques juniors à Hawaï et aux Championnats du monde juniors de natation en eau libre aux Seychelles.
Pour de plus amples renseignements, visitez :
https://www.swimming.ca/fr/evenements-resultats/evenements/essais-canadiens-de-natation-2022/

Le photo et l’actualité avec la permission de Swimming Canada Natation.

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles