PyeongChang 2018 : Équipe Canada à la fin du jour 13

jeudi, 22 février, 2018
PyeongChang 2018 : Équipe Canada à la fin du jour 13

PYEONGCHANG (22 février 2018) – Voici où se situe Équipe Canada à la fin du jour 13 des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 :

OR:  9   ARGENT : 7   BRONZE : 8   TOTAL : 24

RÉSULTATS : Résultats des compétitions auxquelles participe Équipe Canada

HORAIRE DES COMPÉTITIONS : Horaire d’Équipe Canada à PyeongChang 2018

QUELQUES FAITS :

  • Valérie Grenier termine au sixième rang du combiné alpin, un record canadien.
  • La série de victoires de l’équipe féminine canadienne de hockey aux Jeux olympiques s’arrête à 24 matchs.
  • Kim Boutin devient la première triple médaillée canadienne des Jeux de PyeongChang 2018.
  • Boutin gagne la deuxième médaille olympique du Canada à l’épreuve du 1000 m féminin en patinage de vitesse sur courte piste (Nathalie Lambert avait gagné l’argent à Lillehammer 1994).
  • Boutin est la deuxième femme à gagner une médaille dans les trois distances individuelles de patinage de vitesse sur courte piste aux Jeux olympiques d’hiver (la première étant la Chinoise Wang Meng à Turin 2006).
  • Boutin rejoint Cindy Klassen, Marc Gagnon et Gaétan Boucher, les seuls athlètes canadiens à avoir gagné au moins trois médailles à une même édition des Jeux d’hiver.
  • Charles Hamelin rejoint Marc Gagnon, François-Louis Tremblay et Phil Edwards au rang des athlètes masculins canadiens les plus décorés avec cinq médailles.
  • Hamelin est le premier patineur de vitesse sur courte piste à avoir remporté l’or (2010), l’argent (2006) et le bronze (2018) au relais 5000 m en patinage de vitesse sur courte piste.

CITATIONS :

Charle COURNOYER

À propos de la signification de la médaille de bronze après l’absence de médaille du Canada au relais 5000 m hommes lors des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi 2014 :

« C’est une belle progression. Nous voulions prendre notre revanche, surtout après les Jeux de Sotchi. À Sotchi, notre performance était assez moyenne, et nous voulions faire de notre mieux. Une médaille, c’est très satisfaisant. »

Pascal DION

À propos de la médaille de bronze :

« Nous avons montré au monde entier que nous sommes un des meilleurs pays dans ce sport. Nous nous sommes entraînés tellement fort. Le relais fait plaisir à gagner parce que nous gagnons en équipe et montrons que nous sommes forts ensemble. »

Samuel GIRARD

À propos de sa satisfaction quant à sa médaille de bronze :

« Ça montre le travail que nous avons fait depuis quatre ans. Nous formons une équipe. Deux d’entre nous étaient à Sotchi et il y a deux nouveaux. Nous avons créé cette chimie ensemble. Il y a aussi François HAMELIN (CAN) qui n’était pas sur la glace, mais qui joue un rôle énorme dans le relais. Cette médaille est pour lui. »

Charles HAMELIN

« C’est nous quatre qui participons à la cérémonie et qui recevons la médaille, mais c’est à cause de toute l’équipe canadienne, ici et au Canada, que nous l’avons gagnée. Elle a une très grande valeur à nos yeux parce que nous n’avons pas gagné à Sotchi comme nous le voulions. Ici, même si nous n’avons pas remporté ce que nous espérions, nous sommes tout de même sur le podium. L’équipe peut être très fière d’elle, et c’est une autre médaille pour le Canada. Nous sommes vraiment contents. »

Kim BOUTIN

À propos de la médaille d’argent :

« C’est incroyable. J’ai beaucoup travaillé pour être constante au fil des années. J’ai du mal à y croire. »

Au sujet de ses trois médailles aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, ses premiers :

« Je ne sais pas comment l’exprimer, mais je suis juste fière de moi et de tout le travail que j’ai fait avec mes coéquipières et mes entraîneurs. Je sais que je n’aurais jamais pu y arriver seule. »

À propos de ses meilleurs souvenirs de PyeongChang 2018 :

« Ce sont tous les moments passés avec mes coéquipières. Nous sommes cinq filles vraiment différentes. Au condo, nous avons passé des moments extraordinaires ensemble. Ce sont ces petits moments que je garderai en souvenir et pour moi-même. »

Marie-Philip POULIN

À propos de la médaille d’argent après les médailles d’or des deux derniers Jeux :

« Évidemment, en hockey féminin, la couleur de la médaille fait toute la différence, mais nous travaillons toute l’année, et ce match était serré. Je pense que c’est une bonne chose pour le hockey féminin, mais c’est évidemment difficile à avaler. »

À propos de l’équipe :

« L’équipe s’est donnée corps et âme ce soir. Mes coéquipières sont ma deuxième famille, et je suis fière de chacune des joueuses. C’est une équipe très spéciale. Nous avons un bon groupe de joueuses expérimentées et de bonnes jeunes recrues qui ont gagné en maturité pendant l’année et qui l’ont bien montré durant les Jeux. »

Au sujet de son expérience olympique :

« Chaque fois qu’on en a la chance, il n’y a pas de meilleur sentiment que de représenter son pays au plus haut niveau, et c’était extraordinaire. Nous voulons que les Canadiens soient fiers de nous, et nous espérons qu’ils le sont. »   

Natalie SPOONER

À propos de la défaite :

« C’est quelque chose qui ne s’oublie pas, et nous nous en servirons pour nous motiver. Ce n’est pas agréable comme sentiment. On travaille pendant quatre ans pour ça et on en rêve tous les jours. Quand ça ne se réalise pas, c’est difficile à accepter. Je sais que nous sommes une équipe forte, et tout le monde se souviendra de ce moment. Nous nous souviendrons de la déception, et nous nous en servirons pour nous motiver. »

Laurie BLOUIN

À propos du troisième saut qu’elle a décidé de ne pas faire pour ne pas aggraver la blessure subie à son premier saut :

« J’ai juste une ecchymose sur les fesses. L’entraînement s’est très bien déroulé, j’ai fait le saut que je voulais faire en finale. J’imagine que je n’étais pas assez stressée et que j’étais trop détendue dans l’aire de départ. Je n’ai pas réussi à atterrir, mais après ma première chute, j’avais trop mal aux fesses. »

À propos de la façon dont la compétition fait connaître le big air féminin :

« C’était génial, Anna GASSER (AUT) le mérite amplement (gagner la médaille d’or) et c’est super de voir les filles faire plus de doubles et d’obtenir des neuf et des dix. Toutes les filles aiment le tremplin. Il était parfait et il permettait de faire des sauts avec beaucoup d’envergure parce qu’il est très bien conçu. Nous avons montré au monde entier de quoi nous sommes capables. »

Spencer O’BRIEN

Au sujet de la neuvième place :

« C’est assez décevant de ne pas avoir réussi à faire de mon mieux, mais c’est ce que j’avais à donner aujourd’hui et c’est comme ça. Nous, les athlètes, on veut toujours faire de notre mieux et quand ça ne fonctionne pas, nous ne sommes pas très fiers. Je suis tout de même contente d’avoir accédé à la finale et d’avoir fait quelques sauts. »

À propos de l’introduction du big air aux Jeux olympiques d’hiver :

« Je suis vraiment emballée par le niveau de la compétition. C’est extraordinaire et toutes les filles en mettent plein la vue. J’ai eu une longue carrière et je suis chanceuse d’avoir pu faire de la compétition aussi longtemps. C’est fantastique qu’il y ait du slopestyle et du big air aux Jeux olympiques. Je suis très fière de ces filles et du niveau auquel nous avons amené le sport. »

Le Comité olympique canadien

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles