Mise à jour #26 : Communiqué d'information COVID-19

lundi, 18 janvier, 2021

Mise à jour #26 | 18 janvier 2021

Communiqué d’information COVID-19

MISES À JOUR DU COMITÉ CONSULTATIF DE MÉDECINE SPORTIVE :

Remarque : l’avis COVID-19 du CCMS ne sera plus publié toutes les deux semaines et sera diffusé « au besoin ». Vous pouvez continuer à demander des informations auprès des médecins en chef du CCMS et/ou des membres du groupe de travail sur le retour au sport pendant la COVID-19.

Mise à jour au sujet de la maladie
Alors que nous entamons l’année 2021, le nombre de cas confirmés de COVID-19 à l’échelle mondiale atteint plus de 93 millions, dont 66 millions de cas guéris et 1 990 0000 décès. De nouveaux variants apparus en Grande-Bretagne, en Afrique du Sud et au Brésil ont récemment été identifiés. Au Canada, nous avons dénombré plus de 687 000 cas, 17 500 décès et 591 000 guérisons (75 %). Le taux de mortalité au Canada est de 2,5 %. Certaines provinces continuent d’enregistrer des taux record de cas et d’hospitalisations. Dans certains pays, le nombre de cas atteint des niveaux record. Ceci réitère l’importance de demeurer vigilants et de suivre les recommandations d’hygiène des mains, de distanciation physique et d’utilisation de masques qui est maintenant obligatoire dans la plupart des provinces canadiennes et plusieurs pays du monde.  

Plusieurs provinces établissent maintenant des restrictions particulières pour différentes villes ou régions plutôt que d’établir des restrictions à l’échelle de la province, affectant souvent différemment les sites d’entraînement et les instituts de sport. En raison de l’accélération des cas à la suite de la période des Fêtes et les pics attendus en hiver, les restrictions sont imposées pour protéger le système des soins de santé et la santé des personnes vulnérables. Vérifiez régulièrement auprès de votre site d’entraînement et demeurez au courant de toute modification aux restrictions. 

Dépistage asymptomatique de la COVID-19 dans les Instituts de sport canadiens à travers le pays
Veuillez vérifier les liens ci-dessous pour les plus récentes informations sur les options de dépistage dans chacun des ICS à travers le Canada. 

ICS Pacifique
ICS Calgary 
ICS Ontario
INS Québec

Demandes de dépistage de la COVID-19
En novembre 2020, les organismes nationaux de sport ont reçu les directives du programme canadien olympique et paralympique de dépistage de la COVID-19. Un formulaire de demande de dépistage de la COVID-19 pour les ONS a été fourni pour l’utilisation des unités et des trousses de dépistage Hyris bCUBE récemment achetées par le Comité olympique canadien et le Comité paralympique canadien. ANP est responsable de la coordination des demandes et invite les ONS à soumettre un formulaire de demande pour le service de dépistage au point de service qui auront lieu en février 2021. La date limite pour soumettre vos demandes est le vendredi, 22 janvier 2021.

Si vous avez besoin de plus d’information ou aimeriez discuter de vos options dans le cadre du dépistage au point de service, veuillez communiquer avec le Dr Andy Van Neutegem, directeur, Sciences de performance, recherche et innovation d’ANP à andy.vanneutegem@ownthepodium.org.

Vaccinations
Les vaccinations au Canada sont gérées par le groupe de travail fédéral et provincial sur les vaccins / Comité consultatif national de l’immunisation et incluent des horaires, des plans et des programmes de vaccination spécifiques pour les provinces. Les programmes canadiens de vaccination ciblent initialement les populations et les communautés les plus à risque pour ensuite être déployés aux individus moins vulnérables et à risque. Les athlètes et les équipes du Canada figureront au programme de vaccination de la santé publique mais nous ne pouvons pas encore confirmer de détails spécifiques à ce moment-ci.

Présentement, seuls deux vaccins sont approuvés par Santé Canada pour utilisation au Canada : 

Les deux vaccins sont des vaccins à base d’ARNm, exigent une gestion logistique dans la chaîne du froid avant son administration et deux doses entre 21 jours (Pfizer) et 30 jours (Moderna). Dans les essais cliniques préliminaires, ils sont entre 94 % et 95 % efficaces deux semaines après l’administration de la deuxième dose, bien que de nouvelles données seront connues alors que le programme de vaccination rejoint plus de gens. Les deux vaccins respectent le Code de l’AMA

À ce stade-ci, il est trop tôt pour connaître définitivement la durée et le niveau de l’immunité qui sera maintenu à la suite du vaccin (ou même à la suite d’une infection). Pour cette raison, les pays, les fédérations internationales de sport et les Instituts canadiens de sport exigent la preuve d’un test ACP négatif avant de prendre l’avion ou de participer à une compétition et/ou une bulle de camp d’entraînement plutôt qu’un certificat d’immunisation. Le moment exact pour ces tests ACP de COVID-19 d’avant-départ et à l’arrivée à la destination varie de 48 à 72 heures. Nous continuerons à surveiller les directives en matière de dépistage, mais les équipes devront confirmer les exigences spécifiques à leurs destinations et compétitions avant leur départ.

La disponibilité et le processus de dépistage pour personnes asymptomatiques est expliqué en plus de détail ailleurs dans cette mise à jour.

Base de données du sport de haute performance au Canada dans le contexte de la COVID-19
Merci aux sports qui ont partagé leurs informations pour la base de données de dépistage de la COVID-19. La troisième demande de données a récemment été diffusée et nous créons un tableau de bord des informations collectées. Le tableau de bord sera disponible très bientôt et partagé avec les médecins en chef de chaque sport et responsables des ÉSI, ainsi qu’avec les DHP des sports de façon sécuritaire et protégée par mot de passe. Si vous êtes médecin en chef d’un ONS ou responsable d’une ÉSI et n’avez pas reçu le courriel et les liens pertinents, veuillez communiquer avec le Dr Andrew Marshall (amarshall@paralympic.ca).

Déplacements interprovinciaux
Au Canada, certaines provinces placent des restrictions sur les déplacements sportifs interprovinciaux et au sein de leur province. Si vous planifiez des camps ou des compétitions, veuillez vous informer des plus récentes restrictions. 

  • Dans les provinces de l’Atlantique, une période d’auto-isolation de 14 jours est requise si vous entrez ou retournez d’une autre province.
  • Au Québec, il n’y aucune exigence officielle d’isolement pour les personnes qui entrent d’une autre province canadienne.
  • À compter du 14 janvier 2021, l’Ontario a déposé un décret ordonnant de rester à domicile et conseille fortement une période d’auto-isolation de 14 jours si vous arrivez ou rentrez en Ontario en provenance d’une autre province.
  • En Alberta, les autorités sanitaires locales peuvent soumettre les voyageurs qui se rendent dans d’autres provinces ou entrent en Alberta à des restrictions, quoiqu’il n’existe aucun règlement provincial.
  • En Colombie-Britannique, une demande d’éviter les déplacements non essentiels à l’extérieur de la province existe mais il n’existe à ce moment-ci aucune exigence spécifique d’isolement pour les déplacements interprovinciaux.

Le CCMS recommande fortement que les ONS qui se déplacent dans une autre province qui n’exige aucune restriction de déplacement ou exigence d’auto-isolation considèrent un dépistage asymptomatique ACP avant le départ et à l’arrivée. Si le test est négatif, les athlètes et le personnel devraient maintenir la quarantaine de leur bulle d’entraînement et effectuer un autre dépistage au jour 5. Au cours et après les périodes de quarantaine, continuez de respecter toutes les mesures préventives requises comme le port du masque, se laver fréquemment les mains et éviter les contacts étroits. Si un test asymptomatique est positif, isoler et suivre toutes les restrictions et exigences obligatoires des autorités de santé publique, y compris la coopération avec la recherche des contacts pour identifier les personnes qui ont été en contact étroit avec la personne positive.

Déplacements internationaux
L’interdiction de voyager à travers la frontière canado-américaine a été prolongée et le taux d’infection continue d’augmenter aux États-Unis. Pour limiter la propagation de la COVID-19, le gouvernement du Canada avise d’éviter tous les déplacements non essentiels à l’extérieur du Canada. Pour les équipes qui planifient de se déplacer pour des compétitions ou des camps à l’extérieur du Canada, une évaluation complète du risque et un processus de stratégies d’atténuation devraient avoir lieu pour évaluer les avantages potentiels d’une compétition ou qualification internationale (à l’aide du RCATIII) par rapport au risque du déplacement et de l’impact potentiel d’une quarantaine de 14 jours. 
Pour TOUT déplacement en provenance de l’étranger, le Canada exige une période d’auto-isolement obligatoire de 14 jours, en plus d’une preuve indiquant un test nasal ACP négatif avant l’embarquement pour le vol de retour. https://travel.gc.ca/travel-covid

Pour les vols internationaux qui atterrissent à l’Aéroport international de Calgary, il existe un projet pilote de dépistage qui permettrait de réduire la période de quarantaine à 7 jours pour certaines personnes mais qui exige que les passagers demeurent en Alberta pour toute la période de 14 jours. Vous trouverez de plus amples détails au sujet du programme ICI.

Vous trouverez ci-dessous des précautions additionnelles pour les déplacements au Canada et à l’étranger :

  • Vérifier les règlements locaux en matière de quarantaine immédiatement avant le départ.
  • Porter un masque à l’aéroport et en vol. Les masques de qualité médicale sont préférables mais les masques N95 ne sont pas nécessaires.
  • Se laver fréquemment les mains à l’aéroport. Une fois à votre siège, utiliser du désinfectant pour les mains et se laver les mains après avoir quitté l’avion et l’aéroport.
  • Toujours respecter de façon rigoureuse l’étiquette de la toux.
  • Utiliser une lingette pour nettoyer les bras du siège. Ne pas utiliser la tablette devant vous ou le système de divertissement si ce n’est pas nécessaire ou les essuyer avec une lingette si vous devez l’utiliser.
  • Choisir un siège côté hublot si possible pour minimiser votre contact avec les autres.
  • Essuyer vos bagages incluant votre bagage à main lorsque vous l’aurez récupéré, à votre sortie de l’aéroport et de tout transport en commun tel un autobus ou un taxi.

Mises à jour du CCES
Le CCES surveille de près la constante évolution de la pandémie à travers le pays. Bien que certains décrets provinciaux de confinement, couvre-feu et de demeurer à domicile ont été mis en place, il y a des exceptions dans ces endroits qui permettent aux athlètes de haut niveau de poursuivre leur entraînement. Ainsi, le CCES poursuit sont travail antidopage dans toutes les régions du pays, tout en assurant de respecter à la lettre les restrictions plus sévères en place dans certains endroits (par ex. le couvre-feu au Québec) et les procédures antidopage supplémentaires créées pour protéger tous les participants au cours du processus. 

Le CCES continue également de surveiller le déploiementdu vaccin au Canada. En octobre, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a fait la déclaration suivante au sujet des vaccins contre la COVID-19 qui étaient apparus sur le marché à ce moment-là : https://www.wada-ama.org/en/media/news/2020-12/wada-clarifies-position-on-covid-19-vaccines. Le CCES demeure en communication étroite avec l’AMA relativement au déploiement de vaccins additionnels afin d’assurer qu’ils ne contreviennent pas aux règlements antidopage.

Liens actualisés du gouvernement du Canada et de l’OMS

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19.html
https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019
 

Autres questions:

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le COVID-19 communiquez avec le médecin en chef ou le médecin de l’équipe de votre ONS, ou des médecins en chef du Comité consultatif de la médecine du sport.

Dr. Mike Wilkinson, Comité olympique canadien : mwilkinson@olympic.ca
Dr. Andy Marshall, Comité paralympique canadien : amarshall@paralympic.ca
Dr. Suzanne Leclerc, Institut national du sport du Québec : sleclerc@insquebec.org
Dr. Steven Dilkas, Institut canadien du sport de l’Ontario : sdilkas@csiontario.ca
Dr. Brian Benson, Institut canadien du sport de Calgary : bbenson@csicalgary.ca
Dr. Paddy McCluskey, Institut canadien du sport du Pacifique : pmccluskey@csipacific.ca

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles