Meilleure récolte de médaille d’Équipe Canada depuis les Jeux de Los Angeles 1984

samedi, 7 août, 2021
Damian Warner

Le champion olympique Damian Warner nommé porte-drapeau d’Équipe Canada pour la cérémonie de clôture des Jeux de Tokyo 2020

TOKYO (8 août 2021) – Le Comité olympique canadien (COC) a nommé le champion olympique Damian Warner comme porte-drapeau d’Équipe Canada pour la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Tokyo 2020. La médaille d’or de Warner est une de 23 médailles remportées par Équipe Canada à ces Jeux en date de dimanche matin. Il s’agit de la plus importante récolte de médailles du Canada aux Jeux olympiques d’été depuis ceux de Los Angeles en 1984.

« Être nommé porte-drapeau au sein de ce groupe d’athlètes d’Équipe Canada est un honneur magnifique et une façon magique de conclure ce qui a été pour moi une période incroyable, affirme Warner. Ce que chacun de nous a traversé au cours des 18 derniers mois, simplement pour arriver à ces Jeux, fait de Tokyo 2020 une expérience encore plus spéciale. Bien que je concoure seul, je n’ai jamais ressenti plus de soutien, non seulement de mon entraîneur Gar et de notre équipe, mais aussi de ma communauté et de tout le monde à la maison qui nous encourageait. Comme équipe, nous avons surmonté nos défis respectifs d’entraînement pendant la pandémie et cette expérience collective fera toujours partie de notre histoire. C’est un parcours dont nous pouvons tous être très, très fiers. »

Warner a abaissé trois records olympiques au décathlon en route vers le premier titre olympique canadien de l’épreuve. Avec 9018 points, il est devenu le quatrième athlète de l’histoire à passer le cap des 9000 points. Il a fait voler le record olympique (8893 points) en éclats ainsi que le record canadien qu’il a établi en mai dernier (8895 points) à Götzis en Autriche. Warner est aussi le premier décathlonien du Canada à remporter plus d’une médaille olympique dans cette épreuve, ayant aussi décroché le bronze à Rio en 2016. Le seul autre Canadien à avoir remporté une médaille olympique au décathlon est Dave Steen, qui a décroché le bronze aux Jeux de Séoul en 1988.

« On se souviendra toujours de ce groupe extraordinaire d’athlètes canadiens, non seulement pour ses performances et ses résultats ici à Tokyo, mais aussi pour sa détermination et sa capacité à s’adapter, a déclaré Eric Myles, chef du Sport du COC. C’est tellement inspirant de voir des athlètes canadiens venir à ces Jeux après avoir surmonté de nombreux défis, notamment les périodes de confinement qui ont forcé l’annulation de mois d’entraînement, et les difficultés dans les déplacements pour participer aux qualifications. Toutefois, ils sont quand même parvenus à offrir des performances de très haut niveau. Damian incarne le caractère incroyable de ce groupe en étant un véritable champion sur le terrain comme à l’extérieur. La détermination dont Damian a fait preuve en trouvant des façons créatives de s’entraîner, notamment en transformant un aréna local en installation improvisée d’athlétisme, illustre bien l’esprit courageux de cette équipe et le soutien qu’elle a reçu de ses communautés. Damian et ses entraîneurs ont trouvé le moyen de réussir, comme chacun de nous au cours des 18 derniers mois. Ce sont des histoires comme celle-là qui reflètent le sens des Jeux olympiques pour nous au Canada. »

Équipe Canada quittera le Japon avec de nombreuses premières et des records. Dans le cadre de sa plus imposante récolte totale de médailles, le Canada a remporté six médailles d’or à Tokyo 2020, un sommet aux Jeux olympiques d’été depuis ceux de Barcelone en 1992. Avec sept médailles olympiques en carrière, notamment trois à Tokyo, la nageuse Penny Oleksiak est devenue l’Olympienne la plus médaillée de l’histoire canadienne. Andre De Grasse a remporté la première médaille d’or du Canada en 93 ans au 200 mètres masculin. En ajoutant le bronze au 100 m masculin et celui au relais masculin 4×100 mètres, De Grasse est triple médaillé olympique des épreuves de sprint pour ses deuxièmes Jeux consécutifs. Ses six médailles en carrière lui ont valu le titre d’Olympien masculin le plus médaillé de l’histoire canadienne. 

« Au cours d’un cycle olympique où nous avons affronté toutes sortes de situations qui auraient pu nous diviser, il est incroyable de voir combien cette équipe canadienne était unie, a déclaré Marnie McBean, chef de mission d’Équipe Canada aux Jeux de Tokyo 2020. Chez nos athlètes des 42 disciplines sportives, il y avait un fil conducteur. Ce qui liait les membres de ces équipes n’était pas un espace partagé, mais une pensée et une perspective commune. Ils ont tous été façonnés par le même feu. Je suis tellement fière de nos athlètes et de nos entraîneurs, de leur résilience, leur concentration et leur courage sur le terrain de jeu. Ils se sont engagés à réaliser un plan ambitieux et ils se sont attaqués à la tâche, véritable témoignage des progrès du sport canadien. Ils sont arrivés ici prêts et ils ont cru à plus. Je prédis que les membres de cette équipe s’apprêtent à devenir des leaders au sein des communautés canadiennes et dans le sport international. »

Voici d’autres faits saillants d’Équipe Canada aux Jeux de Tokyo 2020 :

  • Les athlètes d’Équipe Canada qui ont concouru dans des épreuves féminines ont remporté 17 des 23 médailles du pays aux Jeux de Tokyo 2020 jusqu’à maintenant.
  • Les nageuses canadiennes ont décroché six médailles pour égaler leur performance historique des Jeux de Rio 2016; 
  • Le relais féminin 4×100 m style libre a décroché une médaille d’argent, devenant les premiers athlètes canadiens à monter sur le podium aux Jeux de Tokyo 2020; 
  • Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu ont décroché l’argent au tremplin de 3 m synchro chez les femmes, le meilleur résultat olympique du Canada dans cette épreuve et le meilleur résultat de plongeurs canadiens depuis les Jeux de Beijing en 2008;
  • La nageuse Margaret Mac Neil est devenue la première championne olympique canadienne à Tokyo, décrochant le titre féminin au 100 m papillon;
  • En remportant le bronze chez les moins de 57 kg, Jessica Klimkait est devenue la première Canadienne de l’histoire à remporter une médaille olympique féminine en judo. Sa coéquipière Catherine Beauchemin-Pinard a aussi décroché le bronze le lendemain chez les moins de 63 kg;
  • Les rameuses Caileigh Filmer et Hillary Janssens ont remporté une médaille de bronze au deux de pointe féminin, la première médaille canadienne en aviron depuis les Jeux de Barcelone en 1992;
  • Le Canada a remporté sa première médaille en softball, décrochant le bronze;
  • Maude Charron est devenue la deuxième championne olympique canadienne en haltérophilie après Christine Girard aux Jeux de Londres en 2012;
  • Le Canada a remporté sa deuxième médaille d’or au huit féminin en aviron. La chef de mission Marnie McBean faisait partie de l’équipage qui a remporté la première aux Jeux de Barcelone en 1992;
  • La nageuse Kylie Masse est seulement la quatrième femme à décrocher l’argent au 100 m et au 200 m dos au cours de mêmes Jeux olympiques;
  • L’équipe canadienne du relais féminin 4×100 m quatre nages a abaissé son propre record national en remportant la médaille de bronze, la première du pays dans cette épreuve depuis les Jeux de Séoul en 1988;
  • Avec une sixième place au Laser Radial, Sarah Douglas a réalisé le meilleur résultat par une Canadienne dans une épreuve féminine individuelle de voile aux Jeux olympiques;
  • Après avoir subi une blessure à la cheville, Ellie Black a pris le quatrième rang à la poutre, ce qui était le meilleur résultat olympique du Canada en gymnastique artistique féminine;
  • La cinquième place de Camryn Rogers au lancer du marteau a été le meilleur résultat olympique du Canada à cette épreuve.
  • Lauriane Genest est devenue la première médaillée olympique canadienne de l’histoire au keirin féminin. Elle est aussi la deuxième Canadienne à remporter une médaille olympique dans une épreuve individuelle de cyclisme sur piste;
  • En remportant une médaille de bronze, Evan Dunfee est devenu le premier Canadien à monter sur le podium au 50 km marche;
  • Mohammed Ahmed est devenu le premier Canadien à remporter une médaille olympique dans une épreuve masculine de fond, décrochant l’argent au 5000 m masculin;
  • L’équipe de soccer féminin a remporté la première médaille d’or du Canada dans un sport collectif chez les femmes. C’est aussi la première médaille d’or du Canada dans un sport collectif d’été depuis le triomphe de l’équipe masculine de lacrosse aux Jeux de Londres en 1908;
  • Membre de l’équipe de soccer féminine, Quinn est la première personne ouvertement transgenre et non binaire à remporter une médaille olympique;
  • À l’occasion de la première présentation d’épreuves féminines de canoë de vitesse aux Jeux olympiques, Laurence Vincent Lapointe est devenue la première médaillée d’argent au C-1 200 m; Vincent Lapointe et Katie Vincent ont aussi remporté le bronze au C-2 500 m

Comité olympique canadien

 

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles