La championne olympique Maggie Mac Neil nommée meilleure athlète féminine des Jeux de Tokyo 2020

lundi, 25 octobre, 2021
Maggie Mac Neil avec son médaille d'or des jeux Olympiques de Tokyo 2020

TORONTO (24 octobre 2021) – La championne olympique Maggie Mac Neil a été nommée meilleure athlète féminine des Jeux de Tokyo 2020 dimanche, par l’Association des comités nationaux olympiques (ACNO) en Grèce.

Mac Neil, qui participait à ses premiers Jeux olympiques à Tokyo l’été dernier, a remporté l’or au 100 m papillon, l’argent au relais 4×100 m style libre et le bronze au relais 4×100 m quatre nages.

L’Association des comités nationaux olympiques est un organisme qui chapeaute et représente les intérêts collectifs des 206 CNO à travers le monde. Présentés pour la première fois en 2014, les Prix de l’ACNO sont maintenant remis après chaque édition des Jeux. Ils soulignent les exploits sportifs des plus récents Jeux olympiques.

« C’est tellement un grand honneur de recevoir ce prix, a déclaré Mac Neil, de London en Ontario. Il y a tant d’athlètes incroyables qui ont participé aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. Avec tout ce que nous avons traversé au cours de la dernière année et demie, cela rend cet honneur encore plus spécial. »

L’athlète de 21 ans a joué un rôle essentiel dans les succès d’Équipe Canada à la piscine. Mac Neil a nagé la deuxième section du relais 4×100 m style libre féminin, qui a décroché une médaille d’argent, soit le premier podium du Canada aux Jeux de Tokyo 2020. Mac Neil a ensuite conquis les cœurs avec sa sincérité et son engouement authentique quand elle a réalisé qu’elle venait de remporter la finale du 100 m papillon, qui était aussi la première médaille d’or du Canada à Tokyo 2020. Son chrono de 55.59 secondes dans cette course lui a permis d’établir un record des Amériques, abaissant du même coup sa propre marque nationale par près d’un quart de seconde. À la dernière journée de compétition à la piscine, Mac Neil a nagé la portion papillon de la finale féminine du relais 4×100 m quatre nages où Équipe Canada a établi un record canadien pour décrocher la médaille de bronze.

« Quand Maggie a remporté sa médaille d’or à la troisième journée des Jeux, elle a lancé notre équipe vers une performance magnifique à ces Jeux, rappelle Marnie McBean, chef de mission d’Équipe Canada aux Jeux de Tokyo 2020. Offrir une prestation à ce niveau après avoir passé une longue période à s’entraîner dans la piscine de sa cour à London en Ontario a confirmé au reste de l’équipe que ces programmes d’entraînement uniques et moins qu’idéal pouvaient conduire à des résultats de classe mondiale. Ses trois médailles ont servi de catalyseurs pour Équipe Canada à la piscine et dans les autres sports, leur permettant de s’attendre à plus. »

D’autres prix ont été décernés par l’ACNO à cette occasion pour honorer le meilleur athlète masculin (le médaillé d’or du marathon Eliud Kipchoge du Kenya), la meilleure équipe féminine (équipe de rugby à sept de Nouvelle-Zélande), la meilleure équipe masculine (équipe de baseball du Japon), la meilleure formation dans une épreuve féminine (équipe d’épée de l’Estonie en escrime), la meilleure formation dans une épreuve masculine (équipe de poursuite par équipes de l’Italie en cyclisme sur piste), meilleure performance par un CNO (Japon), performance exceptionnelle (le lutteur cubain Mijain Lopez qui a remporté sa quatrième médaille d’or olympique consécutive).

Mac Neil est une étudiante à l’Université du Michigan où elle fait partie de l’équipe de natation. Elle a remporté le titre mondial au 100 m papillon à ses premiers Championnats du monde de la FINA en 2019, qui étaient aussi sa première compétition internationale senior. Elle a plus tard été nommée Révélation de l’année de Natation Canada en 2019. 
 

Actualité et photo avec la permission du Comité olympique canadien.

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles