Dévoilement de l’équipe de volleyball de plage du Canada aux Jeux de Tokyo 2020

lundi, 5 juillet, 2021
Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes

TORONTO (5 juillet 2021) – Volleyball Canada et le Comité olympique canadien ont annoncé la composition de l’équipe de volleyball de plage du Canada nommée pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Le duo de Sarah Pavan et de Melissa Humana-Paredes s’est qualifié pour Tokyo 2020 après avoir remporté la finale des Championnats du monde de volleyball de plage 2019 à Hambourg en Allemagne. Elles ont vaincu un duo d’Américaines pour remporter l’or et empocher le billet tant convoité pour les Jeux de Tokyo. Elles arriveront aux Jeux au premier rang du classement olympique de la FIVB.

Le duo de Heather Bansley et de Brandie Wilkerson s’est qualifié pour les Jeux sur la base des points accumulés au classement de la FIVB, du 1er septembre 2018 au 13 juin 2021 à l’occasion de tournois admissibles du circuit mondial de volleyball de plage.

Ces deux duos sont ensemble depuis 2017 et sont actuellement à Gstaad en Suisse pour un tournoi préparatoire aux Jeux qui démarrera le 6 juillet dans le cadre du circuit mondial de volleyball de plage.

« Nous sommes tellement emballées de finalement être sur la dernière ligne droite vers Tokyo, raconte Pavan. Nous avons le privilège de savoir que nous sommes qualifiées depuis 2019, mais de finalement nous envoler pour le Japon après avoir traversé autant d’adversité et d’incertitude procure un sentiment indescriptible. Nous sommes impatientes de nous retrouver sur le sable à Tokyo et de porter la feuille d’érable avec fierté, sachant que le pays entier est derrière nous et qu’il nous encouragera sur chaque étape du parcours. »

« Nous avons établi des objectifs pour notre équipe qui nous ont aidés à tenir le cap et pour nous c’était d’obtenir le premier rang du classement olympique, ajoute Humana-Paredes Au cœur de tout le reste et de toute l’incertitude depuis la dernière année et demie, je suis fière que notre équipe y soit parvenue. L’approche des Jeux est à la fois palpitante et stressante! Nous y sommes finalement, nous nous sentons bien et nous savons que nous sommes alignées dans la bonne direction. »

Il s’agira des deuxièmes Jeux olympiques de Bansley qui était aussi à Rio en 2016. « Je suis extrêmement honorée et emballée de représenter le Canada à nouveau aux Jeux olympiques, a déclaré Bansley. Ce fut une longue période de qualification et la dernière année a été particulièrement difficile comme athlète canadienne. Cependant, je suis fière du travail acharné que Brandie, (l’entraîneur) Rico et moi avons investi. Nous avons tout fait ce qui était dans notre pouvoir pour nous préparer afin d’être les meilleures possibles à Tokyo. Je suis heureuse que nous allions à Tokyo pour offrir notre meilleure performance pour le Canada. »

« Je déborde de reconnaissance que ce moment soit finalement arrivé, a ajouté Wilkerson. Avec les défis et l’incertitude provoqués par cette période de qualification prolongée, je suis tellement fière du travail et de la force démontrés par notre équipe. Il est maintenant temps de réunir le monde entier pour un véritable moment d’inspiration et pour montrer de quel bois le volleyball de plage canadien peut se chauffer. Je suis très impatiente que ça commence. »

La seule médaille olympique du Canada au volleyball de plage a été remportée par John Child et Mark Heese aux Jeux d’Atlanta en 1996 grâce à une victoire sur un duo portugais pour décrocher la médaille de bronze. Le meilleur résultat olympique canadien au volleyball de plage chez les femmes a été la cinquième place réalisée par Guylaine Dumont et Annie Martin aux Jeux d’Athènes 2004, un résultat égalé par Sarah Pavan et Heather Bansley aux Jeux de Rio en 2016.

« Les deux équipes ont travaillé extrêmement dur au cours des dernières années pour se hisser parmi les meilleures au monde. Nous avons hâte de les voir représenter le Canada à Tokyo après une année difficile, estime Ed Drakich, directeur de la haute performance au volleyball de plage pour Volleyball Canada. Nous savons qu’elles sont bien préparées pour le tournoi olympique grâce au travail acharné d’un grand nombre en coulisses. »  

La compétition de volleyball de plage se déroulera du 24 juillet au 7 août (Jour 1 à 15) au Parc Shiokaze.

« Il y a le volleyball que vous observez sur une plage locale, puis il y a le volleyball de plage olympique, affirme Marnie McBean, chef de mission d’Équipe Canada aux Jeux de Tokyo 2020. Ces athlètes sont puissantes et agiles. Il est tellement impressionnant qu’un pays où l’hiver est plutôt long et mordant soit une puissance mondiale sur le sable chaud! »

Voici le nom des athlètes et des entraîneurs nommés :

Melissa Humana-Paredes (Toronto, ON)
Sarah Pavan (Kitchener, ON)

Heather Bansley (Waterdown, ON)
Brandie Wilkerson (Toronto, ON)

Ricardo de Freitas (Rio de Janeiro, Brésil) – Entraîneur de Bansley et Wilkerson
Rodrigo dos Santos (Rio de Janeiro , Brésil) –  Entraîneur
Adam Schulz (St. Catharines, ON) – Entraîneur de Humana-Paredes et Pavan

Avant d’être confirmés comme membres d’Équipe Canada, tous les athlètes nommés sont soumis à l’approbation du comité de sélection de l’équipe du Comité olympique canadien quand toutes les nominations ont été reçues des organismes nationaux de sport.

Vous pouvez trouver une liste mise à jour de la formation d’Équipe Canada pour les Jeux de Tokyo en cliquant ici et pour suivre l’évolution des qualifications, veuillez cliquer ici.

-30-

Actualité et photo: Comité olympique canadien

 

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles