Dévoilement de l’équipe d’athlétisme du Canada pour les Jeux de Tokyo 2020

lundi, 5 juillet, 2021
Andre DeGrasse tient un drapeau canadien

MONTRÉAL (3 juillet 2021) – Athlétisme Canada et le Comité olympique canadien ont dévoilé la composition de l’équipe d’athlétisme du Canada nommée pour participer aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. Pas moins de 57 athlètes représenteront le pays dans les épreuves d’athlétisme, soit 33 femmes et 24 hommes.

Les athlètes canadiens ont décroché leur nomination au sein d’Équipe Canada en réalisant les critères de qualification pendant la période de qualification ou en vertu de leur rang au Classement mondial au 1er juillet 2021. Les 47 athlètes nommés samedi se joignent aux 10 autres nommés plus tôt pour les épreuves du 10 000 mètres, du marathon et du 50 km marche.

« Je suis très heureux d’aller à Tokyo. C’est fou pour moi de penser que je suis allé aux Jeux olympiques en 2012, en 2016 et que je me prépare maintenant à participer à mes troisièmes Jeux », indique Warner, qui arrivera à Tokyo au premier rang mondial du décathlon. « Je ne pourrais pas être plus honoré de représenter Équipe Canada à Tokyo au sein de cette équipe talentueuse. J’aurai Pierce (LePage) avec moi au décathlon alors ce sera magnifique de compter sur un coéquipier dans la même compétition. J’ai vraiment hâte d’aller là-bas et de concourir. » 

« Je suis vraiment emballée par ces Jeux. Je crois que l’année additionnelle nous a vraiment fait du bien, indique Bishop-Nriagu. Ce seront mes troisièmes Jeux olympiques et j’ai vraiment hâte d’aller au Japon et de baigner dans l’esprit olympique. Il semble qu’il y a tellement longtemps que nous avons pu expérimenter cela alors j’ai vraiment hâte de le revivre. » 

Cette année olympique est absolument inédite. Les athlètes ont affronté de grands défis, notamment avec l’accès restreint aux sites, les interdictions de déplacement entre les provinces et une période obligatoire de quarantaine de 14 jours au retour au Canada après avoir participé à des compétitions ou s’être entraînés à l’étranger.

L’entraîneur-chef Glenroy Gilbert a félicité les athlètes pour leur résilience et leur engagement inébranlable à réaliser leurs rêves olympiques malgré les circonstances difficiles. « Notre équipe a fait preuve de beaucoup de détermination pour parvenir où elle est aujourd’hui. Face à l’adversité, ces athlètes se sont dressés pour offrir des performances sur demande et ils ont profité de chaque occasion qui leur a été présentée, raconte Gilbert. Athlétisme Canada envoie aux Jeux une équipe solide avec beaucoup de profondeur dans plusieurs épreuves. À Tokyo, j’ai confiance que notre groupe sera au sommet et rendra le Canada fier. »

Le groupe qui se dirigera vers Tokyo compte 31 athlètes avec une expérience olympique, notamment un Olympien de trois Jeux (Michael Mason) et six Olympiens de deux Jeux (Mohammed Ahmed, Melissa Bishop-Nriagu, Aaron Brown, Elizabeth Gleadle, Gavin Smellie et Damian Warner). Ils seront accompagnés par 26 recrues olympiques. Âgée de 41 ans, Malindi Elmore est la doyenne de l’équipe canadienne tandis que Camryn Rogers, 22 ans, est la plus jeune membre du groupe d’athlétisme canadien qui se rendra au Japon.

Le Canada est revenu de Rio 2016 avec six médailles, soit le plus haut total depuis les neuf médailles décrochées aux Jeux de Los Angeles en 1932, notamment plus que les cinq médailles remportées aux Jeux de Los Angeles en 1984. En plus de ces six podiums, l’équipe a amassé 13 résultats parmi les huit meilleurs, notamment quatre quatrièmes places, une sixième place, une septième place et une huitième place. Cinq records canadiens ont été établis à Rio, et huit athlètes ont amélioré le meilleur résultat olympique du Canada dans leur épreuve respective.

En tête de lice de la récolte de médailles, on retrouve le sprinteur Andre De Grasse, alors âgé de 21 ans qui a remporté le bronze au 100 mètres, l’argent au 200 mètres et le bronze au relais 4×100 mètres. De Grasse est devenu le premier Canadien depuis Percy Williams en 1932 à monter sur le podium des épreuves de 100 mètres et de 200 mètres aux mêmes Jeux olympiques. Il a aussi été le premier athlète canadien depuis Williams à remporter trois médailles en athlétisme au cours de mêmes Jeux olympiques.

« C’est toujours un honneur de représenter mon pays sur la scène internationale, a déclaré De Grasse. Je suis vraiment fier et emballé de participer à mes deuxièmes Jeux olympiques. J’ai hâte de rendre le Canada fier. »

« Je suis tellement heureuse de participer à mes deuxièmes Jeux olympiques », a indiqué Geneviève Lalonde, la première Canadienne à accéder à une finale olympique du 3000 mètres steeplechase chez les femmes aux Jeux de Rio en 2016. « Tout le monde rêve de devenir Olympien et j’ai l’occasion de réaliser ce rêve deux fois. C’est incroyable et je n’aurais jamais pensé à cela quand j’étais enfant, alors l’enfant en moi brille de tous ses feux, comme une étoile de l’Acadie. Je suis tellement emballée. Comme tout le monde le sait, ce fut une année un peu folle. Ce seront des Jeux olympiques différents. Même si notre famille et nos amis ne peuvent pas nous accompagner sur les lignes de côté, ils seront dans nos cœurs. Nous profiterons de ce rythme pour nous pousser vers nos meilleures performances. »

La malchance s’est acharnée sur l’équipe canadienne aux Championnats du monde de 2017 à Londres en Angleterre, en raison d’une combinaison de blessures et de maladies affectant les principaux aspirants au podium, écartant complètement le Canada du tableau des médailles. Cependant, l’équipe a offert une solide prestation à Doha au Qatar à l’occasion des Championnats du monde de 2019 où les Canadiens ont récolté cinq médailles, soit une d’argent et quatre de bronze, et un total de 15 résultats parmi les huit meilleurs, un sommet pour le Canada aux Championnats du monde. De Grasse a remporté des médailles au 100 m et au 200 m, faisant de lui le seul athlète au monde à réaliser ce fait d’armes aux Championnats du monde de 2019.

L’équipe canadienne se réunira à Gifu au Japon, le 18 juillet et s’entraînera au Stade d’athlétisme de Nagaragawa avant de mettre le cap sur Tokyo (ou Sapporo) environ cinq jours avant la première compétition.

Les épreuves d’athlétisme se dérouleront du 30 juillet au 8 août (Jour 10 à 15) au Stade olympique de Tokyo, à l’exception des épreuves du marathon et de marche, qui seront présentées du 5 au 8 août (Jour 13 à 16) au Parc Odori de Sapporo.

« Quand on dit plus vite, plus haut et plus fort, on parle certainement de cette équipe, a déclaré Marnie McBean, chef de mission d’Équipe Canada pour les Jeux de Tokyo 2020. Il y a tellement de récits palpitants chez nos athlètes en athlétisme, peu importe les défis provoqués par la COVID-19 et les confinements imposés. Ils ont été en mesure d’aller plus vite, de sauter plus haut et d’être plus forts que jamais auparavant. Le stade de Tokyo n’a qu’à bien se tenir, car. Équipe Canada s’en vient. »

Voici le nom des athlètes nommés :

Mohammed Ahmed (St. Catharines, ON) – 5000 m et 10 000 m hommes (précédemment nommé au 10 000 m)
Bolade Ajomale (Richmond Hill, ON) – Relais 4×100 m hommes
Marco Arop (Edmonton, AB) – 800 m hommes
Mathieu Bilodeau (Québec, QC) – 50 km marche hommes (précédemment nommé)
Khamica Bingham (Brampton, ON) – 100 mètres femmes
Melissa Bishop-Nriagu (Eganville, ON) – 800 mètres femmes
Jerome Blake (Kelowna, C.-B.) – Relais 4×100 m hommes
Bismark Boateng (Brampton, ON) – 100 mètres et relais 4×100 m hommes  
Aaron Brown (Toronto, ON) – 200 m et relais 4×100 m hommes
Alicia Brown (Ottawa, ON) – Relais 4×400 m femmes
Lucas Bruchet (Vancouver, C.-B.) – 5000 m hommes
Alycia Butterworth (Parksville, C.-B.) – 3000 mètres steeplechase femmes
Lindsey Butterworth (North Vancouver, C.-B.) – Women’s 800 metres
Kyra Constantine (Brampton, ON) – 400 mètres femmes et relais 4×400 m femmes
Brittany Crew (Toronto, ON) – Lancer du poids femme
Gabriela DeBues-Stafford (Toronto, ON) – 1500 mètres femmes
Andre De Grasse (Markham, ON) – 100 mètres, 200 mètres et relais 4×100 mètres
Evan Dunfee (Richmond, C.-B.) – 50 km marche hommes (précédemment nommé)
Georgia Ellenwood (Langley, C.-B.) – Heptathlon femmes
Malindi Elmore (Kelowna, C.-B.) – Marathon femmes (précédemment nommée)
Crystal Emmanuel (Toronto, ON) – 100 mètres et 200 mètres femmes
Lauren Gale (Ottawa, ON) – Relais 4×400 m femmes
John Gay (Vancouver, C.-B.) – 3000 mètres steeplechase hommes
Elizabeth Gleadle (Vancouver, C.-B.) – Javelot femmes
Natalia Hawthorn (North Vancouver, C.-B.) – 1500 mètres femmes
Trevor Hofbauer (Burnaby, C.-B.) – Marathon hommes (précédemment nommé)
Matthew Hughes (Toronto, ON) – 3000 mètres steeplechase hommes
Madeleine Kelly (Pembroke, ON) – 800 mètres femmes
Justyn Knight (Toronto, ON) – 5000 m hommes
Geneviève Lalonde (Moncton, N.-B.) – 3000 mètres steeplechase femmes
Pierce LePage (Whitby, ON) – Décathlon hommes
Cameron Levins (Black Creek, C.-B.) – Marathon hommes (précédemment nommé)
Django Lovett (Toronto, ON) – Saut en hauteur hommes
Michael Mason (Nanoose Bay, C.-B.) – Saut en hauteur hommes
Brandon McBride (Windsor, ON) – 800 m hommes
Natassha McDonald (Brampton, ON) – 400 mètres et relais 4×400 m femmes  
Sarah Mitton (Brooklyn, N.-É.) – Lancer du poids femmes
Noelle Montcalm (Windsor, ON) – 400 mètres haies et relais 4×400 m femmes
Timothy Nedow (Brockville, ON) – Lancer du poids hommes
Christabel Nettey (Surrey, C.-B.) – Saut en longueur hommes
Anicka Newell (Saskatoon, SK) – Saut à la perche femmes
Alysha Newman (Delaware, ON) – Saut à la perche femmes
Dayna Pidhoresky (Tecumseh, ON) – Marathon femmes (précédemment nommée)
Ben Preisner (Milton, ON) – Marathon hommes (précédemment nommé)
Madeline Price (Toronto, ON) – Relais 4×400 m femmes
Brendon Rodney (Etobicoke, ON) – 200 mètres et relais 4×100 m hommes
Camryn Rogers (Richmond, C.-B.) – Marteau femmes
Andrea Seccafien (Guelph, ON) – 5000 mètres et 10 000 mètres femmes (précédemment nommée au 10 000 m)
Gavin Smellie (Brampton, ON) – 100 m et relais 4×100 m hommes
Julie-Anne Staehli (Lucknow, ON) – 5000 mètres femmes
Lucia Stafford (Toronto, ON) – 1500 mètres femmes
Kate Van Buskirk (Toronto, ON) – 5000 mètres femmes
Damian Warner (London, ON) – Men’s decathlon
Sage Watson (Medicine Hat, AB) – 400 mètres haies et relais 4×400 m femmes
Jillian Weir (Kingston, ON) – Marteau femmes
Natasha Wodak (North Vancouver, C.-B.) – Marathon femmes (précédemment nommée)
Regan Yee (South Hazelton, C.-B.) – 3000 mètres steeplechase femmes

Voici le nom des entraîneurs nommés :

Glenroy Gilbert (Ottawa, ON) – Entraîneur-chef
Charles Allen (Toronto, ON) – Entraîneur
Kurt Downes (Windsor, ON) – Entraîneur
Gerald Dragomir (Vancouver, C.-B.) – Entraîneur
Geoff Harris (Halifax, N.-É.) – Entraîneur
Jeffrey Hartwig (St. Charles, MO, États-Unis) – Entraîneur
Heather Hennigar (Victoria, C.-B.) – Entraîneur(e)
Jeff Huntoon (Toronto, ON) – Entraîneur
Richard Parkinson (Stouffville, ON) – Entraîneur
Larry Steinke (Lethbridge, AB) – Entraîneur
Michael Van Tighem (Summerland, C.-B.) – Entraîneur

Avant d’être confirmés comme membres d’Équipe Canada, tous les athlètes nommés sont soumis à l’approbation du comité de sélection de l’équipe du Comité olympique canadien quand toutes les nominations ont été reçues des organismes nationaux de sport.

Vous pouvez trouver une liste mise à jour de la formation d’Équipe Canada pour les Jeux de Tokyo en cliquant ici et pour suivre l’évolution des qualifications, veuillez cliquer ici.

-30- 

Actualité et photo: Comité olympique canadien

 

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles