Communiqués de presse
Nouvelles générales

Une approche nouvelle pour le sport de haut niveau : cinq organisations sportives canadiennes signent une entente avec le Japon

Japan Sport Council and Canadian Partners at MOU signing.

OTTAWA—Six organismes directeurs du sport du Japon et du Canada ont signé Vendredi un protocole d’entente dans le but de promouvoir et de renforcer la coopération entre les deux pays dans les domaines du sport de haut niveau, du développement du sport et du développement social par le sport.

Les signataires du protocole d’entente sont le Conseil des sports du Japon, À nous le podium, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, le Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada et l’Association canadienne des entraîneurs.

Le protocole d’entente permet aux organisations dotées d’une vaste expertise dans le domaine du sport de collaborer non seulement pour atteindre leurs objectifs, mais surtout pour aborder des questions importantes dans le sport et ailleurs, telles que l’autonomisation des dirigeantes féminines et la mise en œuvre d’indicateurs de développement durable.

« La croissance du sport à l’échelle mondiale profite à tous les pays et à tous les participants au sport », a déclaré Anne Merklinger, directrice générale d’À nous le podium, au nom des partenaires sportifs canadiens. « Les organismes de sport canadiens entretiennent une relation de longue date avec le Japon, et ont profité de la collaboration avec le Conseil des sports du Japon en prévision des Jeux de Tokyo. Ce protocole d’entente est une occasion d’approfondir la relation et de cibler les efforts de collaboration dans les domaines du sport qui requièrent le bon niveau d’attention, d’expertise et de perspectives pour accroître les effets positifs du sport sur nos communautés. »

Les autres domaines de collaboration faisant appel à l’échange de programmes, d’expériences, de compétences, de techniques, d’informations et de connaissances sont, entre autres, les suivants :

  • L’entraînement et la compétition des athlètes et des équipes ;
  • Le développement des athlètes ;
  • Le développement des entraîneurs et des dirigeants techniques ;
  • Des programmes d’échange et des visites de dirigeants, d’officiels et de personnel du sport ;
  • Des programmes pour le personnel des sciences et de la médecine du sport ;
  • Des programmes portant sur le sport sécuritaire, la formation pour le sport, la gestion du sport et les instituts et centres d’entraînement sportifs ;
  • La technologie, l’infrastructure et les programmes pour l’avancement de l’information et de la recherche dans le domaine du sport ;
  • L’analyse du sport ; et
  • Les projets pour les Jeux olympiques et paralympique

« Le sport joue plus que jamais le rôle important de façonner une société et un milieu plus sains en améliorant non seulement la santé physique mais aussi mentale, en favorisant le respect mutuel et en responsabilisant tous les membres de nos communautés », a déclaré Satoshi Ashidate, président du Conseil des sports du Japon, lors de son discours à séance des signatures. « Ce nouveau protocole d’entente nous permet de collaborer entre les secteurs, de rassembler les communautés et les pays et, grâce à nos recherches, d’atteindre des pratiques et des performances optimales pour nos athlètes de haut niveau, qui à leur tour incitent la population à faire du sport. »

Cette collaboration est fondée sur la réciprocité et les avantages mutuels. Le protocole d’entente est non contraignant et ne crée pas de liens juridiques entre les parties, qui respecteront les lois et les règlements respectifs et travailleront dans l’esprit du Mouvement olympique et paralympique.

La photo et l’actualité avec la permission de À Nous le Podium.