Nouvelles de l'ISHPO
Non classifié(e)
Nouvelles générales

Les Canadiennes s’imposent face à la France et remportent le titre GLOBL jam, Edwards nommée joueuse la plus utile

Aal

TORONTO (le 10 juillet 2022) — Les membres de l’équipe nationale féminine canadienne des moins de 23 ans sont en or. Grâce à une victoire 78-60 contre la France en finale du tournoi GLOBL, l’équipe qui jouait à domicile a pris la première place de ce tournoi inaugural de basketball international au Mattamy Athletic Centre à Toronto dimanche après-midi.

Shy Day-Wilson a mené le Canada avec 19 points et neuf aides, et Aaliyah Edwards a ajouté 13 points, sept rebonds, quatre aides, deux vols et un contre alors que le Canada a pris les choses en main pour remporter l’or et terminer sur une fiche parfaite de 5-0 dans ce tournoi.

Merissah Russell a inscrit 11 points, Shaina Pellington en a marqué 10 et Yvonne Ejim a fini avec neuf points et huit rebonds pour le Canada.

Aaliyah Edwards a eu 20 ans samedi quand l’équipe s’est qualifiée pour la finale. Quand on lui a demandé quel était son vœu d’anniversaire, elle a dit qu’elle voulait remporter la médaille d’or. Un peu moins de 24 heures plus tard, son souhait d’anniversaire s’est réalisé.

« Je me sens très bien, je me sens très bien, » a dit Edwards. « On voulait gagner. C’était notre but depuis le début du tournoi et nous avons fini le travail. »

« On peut enfin fêter mon anniversaire. »

Edwards a été nommée joueuse la plus utile du tournoi, grâce à ses excellentes performances tout au long de la semaine.

« Elle a été un pilier pour nous des deux côtés du terrain, » a dit l’entraîneure-cheffe d’Équipe Canada Carly Clarke. « Elle a encore inscrit des paniers opportuns aujourd’hui et elle a souvent eu la tâche de contrôler les meilleures joueuses adverses et de défendre sur elles. Elle a pris les rebonds, elle a défendu et ses efforts ne se sont pas dissipés. Performance plutôt spéciale. »

Ce fut une expérience spéciale pour toutes les équipes et pour toutes les joueuses impliquées pour ce nouvel événement, mais surtout pour les Canadiens et les Canadiennes qui ont non seulement eu l’occasion de jouer à domicile, mais aussi de gagner, devant leurs amis et leur famille. Certains d’entre eux n’avaient pas joué au Canada depuis un certain nombre d’années.

« L’énergie, » a dit Edwards à propos de ce qu’elle a préféré dans ce tournoi. « Gagner à la maison, le premier tournoi GLOBL JAM inaugural, et pouvoir dire qu’on a gagné la première fois, c’est incroyable. Tous nos amis et tous nos proches sont venus nous soutenir, et nous ont suivi en ligne et à la télé. C’est super. Nous adorons ça. »

La France a été menée par les 11 points de Marine Fauthoux et de Tima Pouye dans la défaite.

Alors que la médaille d’or était en jeu, le Canada a démarré en trombe et a pris une avance de 7-0 qui n’a fait qu’augmenter après chaque quart-temps. Après que Phillipina Kyei de Calgary finisse le quart-temps sur cinq points rapides, le Canada menait de 3 points à 19-16, après les 10 premières minutes de jeu.

Le Canada a ouvert le deuxième quart comme il a commencé le premier, inscrivant les sept premiers points du quart avant qu’un panier à trois points de Day-Wilson et qu’un deux plus un de Pellington ne porte l’avance du Canada à 10 points.

Les premiers points de la France dans le deuxième quart sont venus de De Freitas qui a inscrit un panier à trois points alors qu’il ne restait que 6:10 à jouer avant la pause.

Day-Wilson a trouvé Edwards sur une passe somptueuse et Edwards a marqué avec facilité. Un panier en extension de Sarah Te-Biasu a permis au Canada de mener par la marque de 30 à 19 puis Taya Hanson a trouvé Ejim qui a fini sur un layup, portant ainsi l’avance à 13 points, 32-19 à 3:57 de la pause. Après une pénétration et un panier de Pellington pour terminer la première demie, le Canada menait par la marque de 37 à 25 à la pause.

La France a débuté la deuxième demie sur un layup de Kendra Chery, mais Day-Wilson a inscrit un panier à trois points pour porter l’avance du Canada à 13 points.

Le Canada a tiré à 47 pour cent aux tirs ainsi que 47 pour cent à trois points, réussissant 8 de leurs 17 tentatives à cette distance. La France, quant à elle a tiré à 33 pour cent et 23 pour cent à trois points, réussissant 4 de ses 17 tentatives à cette distance.

Après quatre points de suite qui ont permis à la France de revenir à moins de 10 points, le Canada a commencé à enchaîner les paniers à trois points. Edwards a trouvé Russell qui a inscrit son deuxième panier à trois points de la rencontre et le Canada était toujours devant 43-31 à 7:12 de la fin du troisième quart, puis Day-Wilson a ajouté un panier à trois points en step-back. Après ça, c’était au tour de Hanson de marquer son panier à trois points, portant ainsi l’avance du Canada à 16 points. Ejim n’a pas amassé de panier à trois points mais elle a réussi un deux plus un pour donner au Canada 17 points d’avance. Pouve a inscrit un panier au buzzer pour la France mais l’équipe était menée par la marque de 58 à 42 après trois quarts-temps.

Day-Wilson a débuté le quatrième quart par un tir en extension et le Canada menait de nouveau de 17 points. Sur la possession suivante du Canada, elle a continué d’accélérer le rythme et a trouvé Russell qui a amassé un autre panier à trois points. Le Canada menait alors de 20 points. Le Canada a inscrit les sept premiers points du quart, passant ainsi à plus de 20 points d’écart et s’est facilement dirigé vers la victoire à partir de là.

« Nous sommes très excitées, » a dit Clarke à propos des jeunes talents qui se sont dévoilés cette semaine pour le Canada. « Nous sommes prêtes à remporter une médaille aux Championnats du monde ou aux Jeux olympiques. Notre but est de monter sur le podium. J’espère que cette expérience a mis en lumière et a développé quelques joueuses qui feront partie de notre programme pour longtemps. »

La photo et l’actualité avec la permission de Canada Basketball.