Jeux d’importance
Nouvelles générales

Dévoilement de l’équipe canadienne de ski de fond pour Beijing 2022

CANMORE (13 janvier 2022) – Nordiq Canada et le Comité olympique canadien ont dévoilé le nom des quatre femmes et des trois hommes qui feront partie de l’équipe canadienne de ski de fond pour Beijing 2022.

Deux vétéranes des Jeux guideront une nouvelle génération de skieurs de fond remplis de potentiel aux Jeux olympiques d’hiver de 2022.

Les athlètes sélectionnés sont :

Dahria Beatty (Whitehorse, YT)
Cendrine Browne (Saint-Jérôme, QC)
Antoine Cyr (Gatineau, QC)
Laura Leclair (Chelsea, QC)
Olivier Léveillé (Sherbrooke, QC)
Graham Ritchie (Parry Sound, ON)
Katherine Stewart-Jones (Chelsea, QC)

Erik Braten (Oslo, Norvège) a été nommé à titre d’entraîneur national.

Les sept athlètes se sont qualifiés pour Équipe Canada en répondant aux critères énoncés dans les procédures de nomination interne de Nordiq Canada pour les Jeux olympiques d’hiver de 2022. Ceux qui ne se sont pas qualifiés à l’avance par leurs performances sur le circuit de la Coupe du monde ont obtenu leur place grâce à leurs résultats aux Essais de ski de fond qui ont eu lieu du 6 au 11 janvier à Canmore, en Alberta.

« Il s’agit d’un groupe d’athlètes talentueux qui arrivent à ces Jeux avec du leadership de ses vétéranes et des athlètes qui en seront à leur première expérience olympique et qui sont confiants et déterminés à obtenir des résultats sur la plus grande scène sportive », déclare Stéphane Barrette, chef de la direction de Nordiq Canada. « Ce groupe a représenté le Canada à tous les niveaux du sport sur la scène internationale et il est maintenant impatient de démontrer son potentiel aux Jeux olympiques qui serviront de point de référence ultime pour leur développement. Je suis certain qu’ils seront adéquatement préparés et prêts à atteindre les objectifs de notre équipe et leurs objectifs personnels. »

Cendrine Browne et Dahria Beatty en seront à leur deuxième participation olympique consécutive. Elles seront rejointes par leur coéquipière de longue date en Coupe du monde, Katherine Stewart-Jones, pour mener un groupe de jeunes athlètes prometteurs. Ces trois Canadiennes n’ont jamais cessé de progresser dans les classements internationaux au cours du dernier cycle quadriennal.

« Je suis très excitée à l’idée de participer à mes premiers Jeux olympiques. C’est quelque chose que j’ai toujours voulu accomplir et c’est incroyable de réaliser que c’est enfin arrivé, » affirme Katherine Stewart-Jones, qui était la seule femme déjà qualifiée pour une sélection avant les Essais olympiques de Nordiq Canada. « Je suis très enthousiaste à propos de notre équipe. Nous avons fait beaucoup de progrès au cours des dernières années et j’ai hâte de montrer au monde ce que nous pouvons faire. »

Laura Leclair, qui fera également ses débuts olympiques, complète l’équipe féminine canadienne après avoir réalisé de bonnes performances lors des Essais où elle a remporté la course de sprint style libre.

Les trois Canadiens — Antoine Cyr, Graham Ritchie et Olivier Léveillé — ont obtenu leur place au sein de l’équipe olympique grâce à leurs excellents résultats sur le circuit de la Coupe du monde au cours des deux dernières années. Âgé de 23 ans, Cyr s’est classé deux fois parmi les 12 premiers sur le circuit cette année. Ritchie, qui est aussi âgé de 23 ans, a obtenu sa place en terminant une fois parmi les 20 premiers (une 17e place, son meilleur résultat en carrière) et une fois parmi les 30 premiers sur le circuit de la Coupe du monde au cours des deux dernières saisons. Cyr et Ritchie ont fait équipe pour terminer septième au sprint par équipe lors des Championnats du monde de ski nordique FIS en 2021.

« C’est un rêve qui se réalise aujourd’hui et toute mon attention est maintenant portée vers ma préparation pour les Jeux olympiques », explique Cyr. « J’ai travaillé très fort et j’ai continué à y croire. Je suis très heureux. J’espère pouvoir bien représenter la feuille d’érable en réussissant de bonnes performances. »

Âgé de 20 ans, Léveillé est une recrue sur le circuit senior en plus d’être le plus jeune membre de l’équipe canadienne. Le double médaillé des Championnats du monde juniors de ski FIS a obtenu son billet pour les Jeux grâce à une 17e place sur le circuit de la Coupe du monde plus tôt cette saison.

En raison des risques accrus liés à la pandémie, Nordiq Canada a également nommé quatre remplaçants (deux femmes et deux hommes) : Rémi Drolet (Rossland, BC) ; Russell Kennedy (Canmore, AB) ; Olivia Bouffard Nesbitt (Morin-Heights, QC) ; Jasmine Drolet (Rossland, BC).

Équipe Canada a remporté trois médailles olympiques en ski de fond : Beckie Scott (or — Salt Lake City 2002) ; Chandra Crawford (or — Turin 2006) ; et Beckie Scott et Sara Renner (argent — Turin 2006).

« Bienvenue au sein d’Équipe Canada », a lancé Catriona Le May Doan, chef de mission de l’équipe canadienne pour Beijing 2022. « Les hommes et les femmes qui font partie de l’équipe de cross-country sont une source d’inspiration pour nous tous. Leur courage, leur détermination et leur volume d’entraînement sont incroyables, et cette équipe n’est pas différente des autres. Grâce à des pionniers comme Beckie Scott et Alex Harvey, les skieurs de fond canadiens ont continué à relever des défis sur le circuit international et nous encouragerons ces athlètes lorsqu’ils porteront la feuille d’érable à Beijing. »

Avant d’être confirmés comme membres d’Équipe Canada, tous les athlètes nommés sont soumis à l’approbation du comité de sélection de l’équipe du Comité olympique canadien quand toutes les nominations ont été reçues des organismes nationaux de sport.

La dernière liste des membres d’Équipe Canada pour Beijing 2022 est disponible ici et le suivi des qualifications est disponible ici.

La photo et l’actualité avec la permission du Comité olympique canadien.