ARTICLE SUR L’OBLIGATOIRE DU «RETOUR EN CLASSE» … EN QUELQUE SORTE

Person picking which path to take

Par: Rolf Wagschal, PhD

Conseiller en transition de carrière de l’athlète, Institut canadien du sport de l’Ontario

Si vous avez été éloigné d’un poste de radio / TV / presse / internet ces derniers temps, vous avez sans doute été inondé par toute la publicité sur le «retour en classe». C’est une occasion incontournable pour les commerçants de pousser leurs marchandises sur un public toujours fatigué (étudiants réticents de partout). Mais avec l’hyperbole et ces slogans clichés que cette période de l’année apporte, c’est aussi un moment opportun pour évaluer vos plans en tant qu’athlète d’élite. Septembre marque aussi le début d’un cycle concernant tous les athlètes.

Pour les athlètes d’été, la saison de compétition tire à sa fin et on commence à envisager la saison à venir. Vous pouvez donc commencer à vous poser quelques questions introspectives quand vous réfléchissez sur la saison qui vient de se terminer. Que ferez-vous durant cette intersaison pour vous améliorer? Quels sont vos objectifs pour la saison prochaine? Comment allez-vous rester motivé dans les mois qui vont suivre? Inversement, septembre marque le début de la montée en puissance en vue des compétitions pour les athlètes d’hiver. Les mois d’entrainement et de camps sur terre ferme se terminent. C’est maintenant l’excitation de la saison de compétition qui s’en vient avant d’atteindre plus tard son paroxysme. L’entrainement et la préparation que vous avez faits durant l’intersaison auront-ils les retombées attendues? Comment la saison se déroulera-t-elle? Quel est votre événement «pinnacle» et comment allez-vous demeurer au top de l’entrainement pour vous assurer que vous serez au mieux de votre forme le moment venu?

Comment gérer ces transitions saisonnières distinctes, mais qui peuvent être un facteur important qui détermineront la façon dont vous vous maintiendrez cette forme (à la fois physique et mentale) au cours des prochains mois? Comme vous préparez-vous pour la saison à venir? Voici quelques points à considérer lorsque vous irez de l’avant:

1. Quels sont vos objectifs?
Le monde du sport est inondé avec des objectifs, à la fois spécifiques et généraux. Quels sont les vôtres? Ont-ils été choisis par vous-même ou mandatés par un entraineur? Sont-ils écrits? Il s’agit d’une excellente occasion pour vous asseoir et de vraiment réfléchir à ce que vous voulez atteindre dans les 3-6 prochains mois. Avoir vos objectifs clairement définis peut vous aider un bon bout de temps quant à la direction et à la motivation de persévérer au cours des prochains mois.

2. Plus important encore, quel est votre plan?
Les objectifs, c’est très bien, mais sans un plan solide pour les mettre en place et qui décrivent vos activités au jour le jour et de semaine en semaine, vos objectifs seront tout simplement des mots sur une page. Après avoir défini vos objectifs, prenez le temps de bien réfléchir à la façon que vous envisagez pour les atteindre. À quoi ressemblera votre quotidien? Quelle partie de votre programme qui sera dirigé par des entraîneurs et quelle sera celle autogérée? Qu’avez-vous besoin de faire pour vous assurer de réussir? Mettre ce plan en place, vous permettra de réussir.

3. Comment allez-vous rester frais et dispos?
La gestion des activités sportives mêlées à des intérêts extérieurs est un combat constant pour les athlètes d’élite. Les heures passées à l’entrainement, en voyages, laissent peu de temps pour autre chose et, à bien des égards, trouver un «équilibre» n’est pas vraiment possible (du moins, pas dans le sens d’une égale répartition du temps et de l’attention). Mais de mettre un effort pour intégrer des intérêts extérieurs (qu’ils soient études, loisirs, ou tout simplement un semblant de vie sociale avec des amis «non sportifs») peut être la clé pour vous garder frais et dispos après que ces jours passés à l’entrainement / début des compétitions aient pu peser sur vous. Passez un peu de temps à faire le point sur les activités que vous appréciez en dehors du sport, essayer de trouver un moyen de les intégrer dans votre plan pour la prochaine saison.

4. Que se passe-t-il en dehors de votre sport?
Ce n’est pas quelque chose que les athlètes prennent souvent en compte, mais il est important de faire le point sur ce qui se passe dans votre vie, en dehors de vos activités sportives. Comme le dit l’adage «un homme averti en vaut deux» et en évaluant vos autres responsabilités et vous préparer à l’avance, vous aurez le moyen d’éviter la distraction pour les prochains mois. Comment payer le loyer? Les frais de voyage vers / depuis les événements? Tous les anniversaires importants ou les événements sociaux pour lesquels vous aimeriez consacrer du temps? Identifier à l’avance ce qui va se passer afin que vous puissiez prendre les arrangements appropriés.

5. Comment allez-vous continuer de vous préparer à «la vie après le sport”?

Lors de discussions sur le comment chacun planifie (et ultimement le prépare) pour sa vie après le sport, je dis souvent aux athlètes avec qui je travaille «vous n’avez pas à construire la maison, mais il est important d’établir une base solide». Il ne s’agit pas de tout faire d’un coup, mais, comme je l’ai dit plus tôt, l’intégration des activités qui soutiendront vos objectifs de vie / objectifs de carrière à long terme avec la poursuite de vos activités sportives actuelles, vous aidera, en fin de compte, à mettre tout mettre en place pour réussir – à la fois sur et hors du terrain. Les études à plein temps ne peuvent être possibles étant donné votre emploi du temps, mais que dire des études en ligne? Les emplois à temps partiel en restauration rapide peuvent être pratiques, mais des stages ou des activités bénévoles dans un domaine qui concerne une carrière peuvent payer des dividendes plus importants en termes de contacts en réseau et d’expérience de travail dans un monde réel.

Tout cela peut sembler beaucoup de choses à considérer, mais cela ne devrait pas trop sembler une corvée. Passer du temps à réfléchir sur ces domaines et déboucher avec un plan peut, à long terme, rapporter gros. Les distractions vont et viennent. La motivation croit et décroît. Mais, à la fin de la journée, les athlètes qui réussissent sont ceux qui ont mis dans cet espace de temps, non seulement la concentration sur leur sport, mais également la gestion de leur vie.

Bonne chance pour les mois à venir, quel que soit ce qu’ils vous apportent.