Jeux d’importance
Nouvelles générales

21 athlètes de bobsleigh et de skeleton nommés pour représenter Équipe Canada à Beijing

CALGARY (20 janvier 2022) – Trois athlètes de skeleton et une formation complète de 18 bobeurs mettront le cap sur Beijing en mission de monter sur le podium aux Jeux olympiques d’hiver de 2022.

Bobsleigh Canada Skeleton a nommé une puissante équipe composée de leaders vétérans et de recrues olympiques qui ont combiné leurs efforts pour remporter 76 médailles de Coupe du monde et cinq médailles de Championnats du monde au cours des quatre dernières années dans les deux sports de glisse.

Les vétérans olympiques Jane Channell et Mirela Rahneva – qui ont chacune remporté plusieurs médailles de Coupe du monde en carrière, seront accompagnées par la recrue de 20 ans Blake Enzie sur la ligne de départ de la piste de skeleton à Beijing.

« Cette première nomination au sein de l’équipe olympique est un moment surréaliste. J’ai tellement sacrifié et j’ai travaillé tellement dur pour atteindre cet objectif. Cette réalisation est quelque chose de magique, affirme Enzie. Je me souviens de suivre les Jeux de Vancouver en 2010 comme enfant et de rêver un jour de participer aux Jeux olympiques. Aujourd’hui ce jour est venu. »

Les athlètes et les entraîneurs de skeleton nommés sont :

Jane Channell (North Vancouver, C.-B.) – Skeleton féminin
Blake Enzie (Calgary, AB) – Skeleton masculin
Mirela Rahneva (Ottawa, ON) – Skeleton féminin

Keith Loach (Calgary, AB) – Entraîneur
Ivo Steinbergs (Lettonie) – Entraîneur

Après avoir remporté trois globes de cristal sur le circuit de la Coupe du monde cette année, le Canada a qualifié 18 athlètes pour remplir le nombre maximal de traîneaux chez les hommes et chez les femmes pour une deuxième édition consécutive des Jeux olympiques d’hiver. L’Allemagne est la seule autre nation à avoir réussi ce fait d’armes.

Équipe Canada aura trois traîneaux préparés pour les courses de bob à deux féminin, de bob à deux masculin et de bob à quatre masculine en plus d’être une de deux nations comptant deux traîneaux pour l’épreuve féminine de monobob qui fera ses débuts au programme olympique aux Jeux de Beijing 2022.

Les athlètes et entraîneurs de bobsleigh nommés sont :

Équipe féminine

Christine de Bruin (Stony Plain, AB) – Pilote féminine
Kristen Bujnowski (Mount Brydges, ON) – Membre de l’équipage féminin

Cynthia Appiah (Etobicoke, ON) – Pilote féminine
Dawn Richardson Wilson (Edmonton, AB) – Membre de l’équipage féminin

Melissa Lotholz (Barrhead, AB) – Pilote féminine
Sara Villani (Norval, ON) – Membre de l’équipage féminin

Erica Voss (Toronto, ON) – Remplaçante
Niamh Haughey (Scarborough, ON) – Remplaçante

Équipe masculine

Justin Kripps (Summerland, C.-B.) – Pilote masculin
Ben Coakwell (Moose Jaw, SK) – Membre de l’équipage masculin
Ryan Sommer (White Rock, C.-B.) – Membre de l’équipage masculin
Cam Stones (Whitby, ON) – Membre de l’équipage masculin

Christopher Spring (Priddis, AB) – Pilote masculin
Mike Evelyn (Ottawa, ON) – Membre de l’équipage masculin
Sam Giguère (Sherbrooke, QC) – Membre de l’équipage masculin
Cody Sorensen (Ottawa, ON) – Membre de l’équipage masculin

Taylor Austin (Lethbridge, AB) – Pilote masculin
Jay Dearborn (Yarker, ON) – Membre de l’équipage masculin
Chris Patrician (Scarborough, ON) – Membre de l’équipage masculin
Daniel Sunderland (Fort McMurray, AB) – Membre de l’équipage masculin

Cyrus Gray (Duncan, C.-B.) – Remplaçant
Shaquille Murray-Lawrence (Scarborough, ON) – Remplaçant

Todd Hays (Del Rio, États-Unis) – Entraîneur-chef
Jamie McCartney (Smithers, C.B.) – Entraîneur
Elfje Willemsen (Vorselaar, Belgique) – Entraîneur
Lyndon Rush (Humboldt, SK) – Entraîneur

Quelques jours après avoir pris le quatrième rang du classement du bob à deux et du monobob, Christine de Bruin en sera à sa deuxième participation aux Jeux alors qu’elle dirigera deux pilotes qui en seront à leurs premiers Jeux olympiques. Melissa Lotholz, qui était freineuse à PyeongChang 2018, sera sur le bloc de départ pour l’épreuve féminine de bob à deux, tandis que Cynthia Appiah réalisera aussi son rêve olympique. Freineuse remplaçante en 2018, Appiah a décroché sa place au sein de l’équipe olympique après avoir connu une brillante saison recrue sur le circuit de la Coupe du monde comme pilote, marquée par quatre médailles et un globe de cristal pour avoir pris le troisième rang du classement général de monobob sur le circuit de la Coupe du monde cette saison.

Les trois pilotes participeront à l’épreuve féminine de bob à deux. De Bruin et Appiah se sont qualifiées pour participer à l’épreuve de monobob sur la base des classements internationaux.

Les trois pilotes compteront sur un groupe de freineuses explosives qui feront toutes leurs débuts olympiques. Parmi elles, on retrouve la multiple médaillée en Coupe du monde et aux Championnats du monde Kristen Bujnowski ainsi que Dawn Richardson Wilson et Sara Villani. Erica Voss et Niamh Haughey les rejoindront en tant que remplaçantes.

« Il y a quatre ans, j’ai été sélectionnée comme remplaçante aux Jeux de 2018. J’ai beaucoup de bons souvenirs de cette expérience, mais je savais que j’étais capable de plus, déclare Bujnowski. Depuis ce temps, je suis motivée par mon objectif de me retrouver sur la ligne de départ en 2022 plutôt que sur le côté de la piste. Ce fut un parcours incroyable jusqu’à présent et je suis fière d’avoir été nommée au sein d’Équipe Canada et d’avoir maintenant la possibilité de participer aux Jeux de Beijing. Honnêtement, c’est un rêve qui se réalise. »

Justin Kripps arrivera à Beijing en ayant comme mission de défendre avec succès son titre olympique en bobsleigh à deux. Après avoir décroché des médailles et obtenu la deuxième place au classement général de la Coupe du monde dans les deux disciplines de bobsleigh cette année, l’équipage de Kripps a maintenant les yeux fixés sur le podium olympique en bob à quatre.

Christopher Spring participera aux Jeux pour la quatrième fois en tant que pilote tandis que Taylor Austin, qui a été pilote en développement pendant une longue période, effectuera ses débuts olympiques.

Une équipe hautement motivée de neuf freineurs provenant de partout au pays fournira la puissance nécessaire aux trois engins masculins canadiens.

Les vétérans olympiques Ben Coakwell, Cam Stones et Cody Sorensen seront à la tête d’un groupe talentueux de freineurs qui feront leurs débuts aux Jeux. Parmi ce groupe, on retrouve Ryan Sommer, Mike Evelyn, Chris Patrician, Dan Sunderland, ainsi que le joueur de la LCF Jay Dearborn et le retraité de la LCF, Samuel Giguère. Cyrus Gray et Shaquille Murray-Lawrence, un autre joueur de football professionnel, ont été nommés comme remplaçants.

Les mondes du sport, de l’art et de la mer se rencontreront sur les luges de skeleton et les bobsleighs canadiens qui dévaleront la piste du Centre national de glisse de Yanqing.

Inspirés par une relation de longue date entre Bobsleigh Canada Skeleton et les Forces armées canadiennes, les athlètes feront un clin d’œil à l’histoire de la Marine canadienne tout en s’associant à la Marine royale canadienne pour créer un design de bobsleigh vraiment unique.

« Bobsleigh Canada Skeleton est extrêmement fier d’être associé à la Marine royale canadienne qui possède une longue, solide et honorable tradition de soutien et de défense de notre pays », indique Sarah Storey, présidente de Bobsleigh Canada Skeleton.

« Que ce soit sur la glace ou en mer, le fait de revêtir un uniforme canadien est une distinction qui pousse au dévouement à l’entraînement, à la préparation, à la persévérance et au travail d’équipe, tous des éléments nécessaires pour performer sous une immense pression tout en représentant son pays. Les marins et les athlètes mettent à profit leurs grandes habiletés tout en travaillant avec un équipement spécialisé et conçu dans un but précis, soit celui d’exécuter leurs missions avec précision. Nous sommes unis par l’objectif de rendre notre équipe imbattable et notre pays fier. »

Le thème du design des bobsleighs s’inspire du dessin de camouflage de l’Amirauté, datant de la Seconde Guerre mondiale. Cette peinture patrimoniale rend hommage aux sacrifices faits par les marins canadiens pendant la Seconde Guerre mondiale et la bataille de l’Atlantique en plus d’honorer ceux qui continuent de servir aujourd’hui.

Les athlètes canadiens de bobsleigh et de skeleton se sont qualifiés pour Équipe Canada en fonction de leur classement international au cours des deux dernières saisons.

Équipe Canada a remporté neuf médailles olympiques en bobsleigh et quatre médailles olympiques en skeleton.

Les épreuves de bobsleigh seront disputées du 13 au 20 février (Jours 9 à 16) et celles de skeleton seront présentées du 10 au 12 février (Jours 6 à 8) au Centre de glisse de Yanqing

« Je suis vraiment très heureuse d’accueillir les athlètes de bobsleigh et de skeleton qui glisseront pour le Canada à Beijing, affirme Catriona Le May Doan, chef de mission d’Équipe Canada aux Jeux de Beijing 2022. Cette équipe possède un leadership, une expérience et une résilience hors de l’ordinaire. Les vétérans ont été de magnifiques modèles pour les recrues et nous sommes tellement emballés de vous voir en action à Beijing. Le Canada a été une force sur la scène internationale depuis 2018 et nous vous encouragerons à bord des magnifiques traîneaux qui représentent le partenariat avec la Marine royale canadienne. Nous célébrons tous ceux qui osent porter la feuille d’érable. »

Avant d’être confirmés comme membres d’Équipe Canada, tous les athlètes nommés sont soumis à l’approbation du comité de sélection de l’équipe du Comité olympique canadien quand toutes les nominations ont été reçues des organismes nationaux de sport.

La dernière liste des membres d’Équipe Canada pour Beijing 2022 est disponible ici et le suivi des qualifications est disponible ici.

La photo et l’actualité avec la permission du Comité olympique canadien.