Jeux d’importance
Nouvelles générales

19 athlètes nommés pour représenter Équipe Canada en snowboard aux Jeux de Beijing 2022

WHISTLER (19 janvier 2022) – Canada Snowboard et le Comité olympique canadien ont nommé 19 planchistes pour représenter Équipe Canada aux Jeux olympiques d’hiver de Beijing 2022.

Les athlètes et entraîneurs nommés sont :

Demi-lune

Brooke D’Hondt (Calgary, AB)
Elizabeth Hosking (Longueuil, QC)
Derek Livingston (Aurora, ON)

Michael Slaughter Jr (Mountain Home, Arkansas) – Entraîneur
Brian Smith (Saint-Sauveur-des-Monts, QC) – Entraîneur

Slalom géant parallèle

Megan Farrell (Richmond Hill, ON)
Arnaud Gaudet (Montcalm, QC)

Hannes Mutschlechner (San Vigilio di Marebbe, Italie) – Entraîneur
Ingemar Walder (Innervillgraten, Autriche) – Entraîneur

Slopestyle / Big Air 

Jasmine Baird (Georgetown, ON)
Laurie Blouin (Québec, QC)
Mark McMorris (Regina, SK)
Max Parrot (Bromont, QC)
Darcy Sharpe (Comox, C.-B.)
Sébastien Toutant (L’Assomption, QC)
Brooke Voigt (Fort McMurray, AB)

Adam Burwell (Regina, SK) – Entraîneur
Elliot Catton (Collingwood, ON) – Entraîneur
Chris Witwicki  (Calgary, AB) – Entraîneur

Snowboard Cross

Zoe Bergermann (Erin, ON)
Tess Critchlow (Big White, C.-B.)
Eliot Grondin (Sainte-Marie, QC)
Kevin Hill (Vernon, C.-B.)
Audrey McManiman (St-Ambroise-de-Kildare, QC)
Liam Moffatt (Truro, N.-É.)
Meryeta O’Dine (Prince George, C.-B.)

Jake Holden (Halton Hills, ON) – Entraîneur
Maëlle Ricker (West Vancouver, C.-B.) – Entraîneure

Les 19 planchistes ont décroché leur qualification au sein d’Équipe Canada sur la base de leur performance pendant la période de qualification olympique.

La pandémie de COVID-19 a présenté son lot de défis à la série de qualification sur le circuit de la Coupe du monde et dans le cadre d’autres grands rendez-vous. Certaines disciplines ont dû prolonger leur période de qualification en raison d’un grand nombre d’annulations d’événements alors que d’autres disciplines ont gardé la période originale.

« Je ne le réalise pas encore, affirme Brooke D’Hondt, qui participera à ses premiers Jeux olympiques. Je suis tellement reconnaissante de profiter de cette occasion et je ne pourrais pas être plus emballée de pouvoir représenter mon pays à Beijing! »

Max Parrot s’était déjà qualifié au sein de l’équipe de slopestyle/big air en raison de ses résultats au cours de la saison hivernale 2020-2021. Le reste de l’équipe masculine de slopestyle/big air a rivalisé pour les trois dernières places en jeu qui pourraient avoir réuni un nombre additionnel d’aspirants au podium.

« Cette qualification pour mes troisièmes Jeux olympiques me procure un sentiment incroyable, indique Mark McMorris. Je suis impatient d’aller à Beijing et de concourir pour le Canada. J’ai vraiment hâte de vivre cette expérience. »

L’équipe canadienne de slopestyle/big air est une des plus solides au monde. Au cours de la période de sélection, chaque athlète est monté au moins une fois sur un podium de Coupe du monde ou des X Games.

« Je suis très heureux. C’est comme si 2018 était hier et c’est fou puisqu’on regarde déjà aux prochains Jeux olympiques, a ajouté Laurie Blouin. Je suis très heureuse d’être sur ma planche, d’avoir du plaisir et tout compte fait, c’est ce qu’il y a de plus important. »

Au-delà des podiums, toute l’équipe a démontré son potentiel alors que les 19 athlètes ont réalisé un résultat parmi les 10 meilleurs sur le circuit de la Coupe du monde ou dans le cadre d’une rencontre internationale d’envergure.

Parmi les autres importants faits à souligner :

  • Du haut de ses 16 ans, Brooke D’Hondt devrait être la plus jeune athlète de l’équipe canadienne aux Jeux de Beijing 2022.
  • Max Parrot est de retour sur la scène olympique après avoir récemment vaincu un lymphome de Hodgkin. Il a remporté l’épreuve test olympique Air + Big Style Big Air 2019 au site Big Air de Shougang à Beijing.
  • Mark McMorris cherchera à devenir le premier triple médaillé olympique canadien en snowboard à ses troisièmes Jeux.
  • Le champion olympique en titre Sébastien Toutant cherchera à défendre son titre au big air.
  • L’équipe mixte de snowboard cross s’apprête à faire ses débuts sur la scène olympique à Beijing, comme première équipe et première épreuve mixte de snowboard au programme des Jeux.
  • La championne olympique à la retraite Maëlle Ricker en sera à ses premiers Jeux comme entraîneure.
  • Darcy Sharpe (médaillé d’or des X Games) pourrait participer aux Jeux avec sa soeur Cassie Sharpe, championne olympique en titre en demi-lune de ski acrobatique, pour la première fois.

« Voir notre équipe briller aux Jeux olympiques d’hiver sera une grande récompense pour tous ceux qui ont participé aux efforts pour envoyer l’équipe à Beijing contre vents et marées, affirme Dustin Heise, chef de la direction de Canada Snowboard. La force, la détermination et les histoires de notre équipe, combinée à leur potentiel de performance au sommet mondial inspireront les Canadiens de partout au pays. »

Équipe Canada a remporté 11 médailles olympiques en snowboard (quatre d’or, quatre d’argent et trois de bronze).

« Je suis heureuse d’accueillir les hommes et les femmes qui représenteront notre pays au snowboard, a déclaré Catriona Le May Doan, chef de mission d’Équipe Canada aux Jeux de Beijing 2022. L’engouement et l’enthousiasme de ces épreuves sont toujours un fait saillant des Jeux. Les Canadiens continuent d’être une puissance sur la scène internationale et nous avons hâte de mettre ces athlètes en vitrine à Beijing alors qu’ils lutteront pour un podium. »

Les épreuves de snowboard seront disputées du 5 au 15 février (Jours 1 à 11) au Parc de neige de Genting à Zhangjiakou et au site Big Air de Shougang à Beijing.

Avant d’être confirmés comme membres d’Équipe Canada, tous les athlètes nommés sont soumis à l’approbation du comité de sélection de l’équipe du Comité olympique canadien quand toutes les nominations ont été reçues des organismes nationaux de sport.

La dernière liste des membres d’Équipe Canada pour Beijing 2022 est disponible ici et le suivi des qualifications est disponible ici.

La photo et l’actualité avec la permission du Comité olympique canadien.